« Mouvement du projet de la Tunisie » : Le nouveau parti de Mohsen Marzouk

Le parti de Mohsen Marzouk

Mohsen Marzouk et les élus du bloc parlementaire Al Horra (démissionnaires du bloc de Nidaa Tounes à l’ARP) ont tenu ce matin une conférence de presse à Tunis pour annoncer les résultats de la consultation sur le nouveau parti et son nom.

« Harakt Machrou Tounes » (Mouvement du projet de la Tunisie) est le nom du nouveau parti de Mohsen Marzouk.

La consultation régionale sur le nouveau parti a concerné un échantillon de 4174 personnes dont 3370 cadres. L’échantillon est composé en grande partie de tunisiens résidents à l’étranger.

75,06 des participants à cette consultation ont déclaré être  favorables à la création en Tunisie d’un nouveau parti.

34,3% des sondées estiment que la non-tenue des promesses est la plus grande erreur que le nouveau parti ne doit pas commettre.

La création de nouveaux postes d’emploi est, pour 33% des personnes sondées, le premier objectif que le nouveau parti doit réaliser. Les autres priorités sont le développement (18.6%), le rétablissement de la sécurité (11.5%), la justice sociale (6.6%), le respect de la loi (5.4%), la lutte contre la corruption (5.2%), l’honnêteté (4.1%), la mise en place de la démocratie (3.8%), la valeur travail (2.9%), le nationalisme (2.6%), la préservation de la religion (2.5%) et le développement de la culture (2%) sont les principaux autres objectifs attendus par les sondées.

Le lancement de ce parti coïncide avec la commémoration du 2 mars 1934, date de la composition du premier bureau du néo-destour, créé par Habib Bourguiba.

Vision économique : 

Un projet composé de 25 députés du bloc Al Horra et de plusieurs personnalités nationales :

Relations avec le gouvernement : Priorité à l’intérêt national

Les relations avec les autres partis :

Priorité à l’emploi :

Répartition des responsabilités au sein du Parti :

L’Union des militants autour du projet Tunisie :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here