Education – Plan stratégique 2016/2020: les grandes orientations et réformes

Dans le cadre de la préparation des grandes orientations du Plan de développement 2016/2020, le ministère de l’Education nationale a élaboré un plan stratégique de refonte du système de l’éducation nationale.

Les grandes orientations de réforme du système éducatif telles que proposées dans ce plan se basent sur la nouvelle Constitution tunisienne qui édicte l’égalité des chances pour tous quant à l’accès à l’éducation. La finalité de la réforme proposée est de permettre aux élèves de disposer à travers  le système éducationnel de compétences aptes à leur permettre une intégration facile dans le marché de l’emploi et dans la vie sociale.

La stratégie 2016-2020 a retenu  des objectifs qualitatifs et quantitatifs aussi bien pédagogiques que pour les ressources humaines et les ressources matérielles. Les grands choix stratégiques et ces orientations retenus pour réformer le système éducationnel national se fondent sur les principes suivants :

  • Un enseignement de qualité pour tous,
  • La garantie d’une mutation qualitative du système éducatif national afin d’assurer une formation éducative de haute qualité dans tous les domaines,
  • La garantie de la justice, de l’égalité des chances entre tous  les élèves en éliminant les disparités entre les régions et les établissements  scolaires,
  • Le raffermissement de la relation entre l’école et son environnement afin qu’elle réponde aux besoins de la société,
  • la bonne gouvernance du système éducationnel aussi bien au niveau national, régional que local.

Les principes gouvernant la stratégie

Pour mettre en œuvre ces principes le plan stratégique prévoit :

  • La poursuite des efforts pour généraliser les années préparatoires dans toutes les écoles et dans tous les gouvernorats,
  • Le développement des programmes enseignés, notamment en renforçant chez les enseignés la citoyenneté, l’esprit d’initiative… à travers les supports des cours (livres, programmes..) la pédagogie, les horaires…
  • La révision du système d’évaluation et des plannings des examens,
  • Le renforcement du professionnalisme du corps enseignant (formation, stage, recyclage…)
  • L’amélioration des conditions de travail à travers le renforcement des infrastructures des établissements (écoles et lycées) et de leurs équipements en collaboration avec les collectivités locales et la société civile en mettant l’accent sur la maintenance de ces équipements en particulier dans les régions de l’intérieur et particulièrement les zones frontalières ( amélioration des restaurants et internats).
  • Enrichissement de la vie scolaire des élèves en développant les activités culturelles et sportives en impliquant les élèves dans toutes ces activités,
  • Renforcer la décentralisation dans la prise des décisions pédagogiques, administratives et financières et accélérer la mise en place d’un système d’information intégré et spécifique pour la gestion des écoles en développant la culture de l’évaluation et de la prospective,
  • Renforcer l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et poursuivre l’équipement des écoles en moyens informatiques, notamment leur connexion au réseau haut débit.
  • Nous y reviendrons plus en détail…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here