Tunisie – Italie : 4000 emplois dans le secteur du biocarburant

Yassine Brahim, ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, a signé, aujourd’hui le  26 février, avec Lucia Galbiati, représentante de la firme italienne ICL spécialisée dans la production de bioéthanol, un contrat de développement, afin de démarrer les travaux de réalisation d’une station de production de bioéthanol, utilisé comme biocarburant des moteurs à essence.

Destiné totalement à l’exportation, ce projet est l’un des principaux projets à réaliser, dans une première phase, à la délégation de Sbikha – Kairouan, et dans d’autres régions du centre et du sud de la Tunisie dans l’étape suivante.

Représentant un coût d’investissement global de 200 millions d’euros, soit l’équivalent d’environ 420 millions de dinars, ce projet générera la création de 4.000 emplois sur une période de trois ans.

A noter que le bioéthanol est un biocarburant destiné aux moteurs à essence. Ce biocarburant est produit à partir de la biomasse, c’est-à-dire de la fraction biodégradable des produits, déchets et résidus provenant de l’agriculture, de la sylviculture et de ses industries connexes, ainsi que de la fraction biodégradable des déchets industriels et municipaux.

La production du bioéthanol est aujourd’hui concentrée sur plusieurs pays, à savoir la France, l’Espagne, la Pologne, l’Allemagne, la Suède, l’Italie, l’Autriche, la Hongrie. D’autres pays ont également engagé des programmes d’utilisation de bioéthanol comme carburant, notamment l’Australie, la Thaïlande, l’Inde et la Chine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here