UE : augmentation du quota d’importation de l’ huile d’olive tunisienne

Les députés du parlement de l’Union européenne ont soutenu le 25 février un plan d’urgence permettant l’importation en franchise de droits de 70.000 tonnes supplémentaires d’ huile d’olive vierge tunisienne dans l’UE, en 2016-2017, indique le site du parlement européen.

Le quota d’urgence a été adopté par 475 voix pour, 126 voix contre et 35 abstentions. Selon l’Union européenne, cette décision trouve son origine dans la volonté du soutien de la transition démocratique de la Tunisie. Marielle de Sarnez, le rapporteur du parlement, a justifié cette décision en évoquant plusieurs raisons, notamment la situation par laquelle la Tunisie passe.

Marielle de Sarnez a indiqué qu’il est crucial que l’UE exprime sa solidarité avec la Tunisie. Ce pays qui est « l’un des rares pays qui sont réellement parvenus à une transition démocratique » et de rappeler les attaques terroristes que la Tunisie a subi et leur impact sur le tourisme en particulier et l’économie en général. « A un moment où les Tunisiens étaient déjà confrontés à une crise économique difficile, avec un taux de chômage élevé chez les jeunes et les personnes instruites », précise-t-elle.

Il est à noter que les députés ont soutenu le contingent tarifaire à droit nul d’ huile d’olive proposé temporairement pour une période de deux ans de 35.000 tonnes par an (70.000 tonnes au total) pour les importations européennes d’ huile d’olive en provenance de Tunisie, disponibles pour 2016 et 2017.

La possibilité d’envisager la prolongation de la mesure d’urgence au-delà des deux premières années a été rejetée.

Il convient d’indiquer que le texte a été renvoyé en Commission du commerce international, afin de débuter les négociations en trilogue avec le Conseil sur une version finale.

Pour rappel, en janvier 2016, un plan d’urgence pour importer 70 000 tonnes d’ huile d’olive de Tunisie en franchise de droits, dans le but d’aider l’économie tunisienne, particulièrement touchée par des attentats terroristes en 2015, a été entériné par la Commission du commerce international.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here