Tunisie – Algérie : des lignes directes pour le transport des voyageurs

Le procès-verbal de la 3e session du comité technique algéro-tunisien, chargé du transport routier a été signé mercredi à Tunis.

En application des recommandations de la 20e session de la Haute commission mixte algéro-tunisienne tenue en octobre 2015, une réunion de deux jours a réuni des experts des deux pays, lors de la réunion de la 3e session du comité technique bilatérale chargé du transport routier.

La session a porté sur l’examen de la possibilité d’ouvrir des lignes terrestres entre les deux pays et d’introduire des modèles unifiés de permis d’exploitation pour le service de transport international.

Le procès-verbal de cette 3e session du comité technique algéro-tunisien, chargé du transport routier, signé à Tunis, prévoit la signature de l’accord conclu entre l’Entreprise de transport public des voyageurs « Tahkout Mahieddine » et la Société nationale tunisienne de transport interurbain (SNTRI), signé en décembre dernier, pour l’exploitation de l’activité du transport public international des voyageurs entre les deux pays dans les plus brefs délais.

Des « modèles de documents d’exploitation » pour le service du transport international régulier des personnes entre l’Algérie et la Tunisie ont aussi été examinés lors de cette réunion. A ce sujet, il a été convenu d’adopter des « modèles unifiés » de feuille de route et de permis d’exploitation pour le service du transport international. Cependant, la réservation et la vente de billets se feront en Algérie par la Société de gestion de la gare routière d’Alger ( SOGRAL ) et en Tunisie par la Société de transport interurbain ( SNTRI ).

Les responsables des deux entreprises ont exprimé le souhait d’exploiter deux nouvelles lignes, l’une reliant la wilaya d’El oued (Algérie) à Gafsa (Tunisie) et la seconde entre la wilaya de Tébessa (Algérie) à la ville tunisienne de Kasserine, en prévoyant des extensions le cas échéant, selon le procès de réunion.

L’accord signé entre les deux entreprises en décembre 2015 porte sur le transport des voyageurs dans des autocars de luxe d’une capacité de pas moins de 47 places par voyage.

L’accord prévoit une liaison entre Tunis et la wilaya d’Annaba à raison d’un voyage par jour aller/retour et une autre ligne reliant  Alger et Tunis à raison d’un voyage par jour aller/retour. Le tarif sera fixé en commun accord par les deux parties.

Le document oblige les deux entreprises à assurer la maintenance et la prise en charge des voyageurs en cas de situations d’urgence, outre l’assurance des voyageurs et des autocars. L’entreprise hôte devra, en vertu de cet accord, garantir la prise en charge des autocars et de leurs exploitants de l’autre entreprise.

L’accord entrera en vigueur après l’aval des parties concernées des deux pays pour une durée de cinq années renouvelables pour une période similaire, sauf en cas d’amendement ou de suppression à la demande de l’une des parties.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here