Tunisie – BEI : un nouveau financement de 554 MD

Infrastructure routière projets Tunisie

La Banque européenne d’investissement ( BEI ),  la banque de l’Union européenne, annonce aujourd’hui qu’elle a signé des contrats de financement d’un montant global de 250 millions d’euros – soit 554 millions de dinars tunisiens – pour moderniser les infrastructures routières et renforcer le soutien aux entrepreneurs et porteurs de projets.

Ce qui porte à près de 1,5 milliard d’euros – soit près de 3,3 milliards de dinars tunisiens (TND) – le financement global de la Banque depuis la révolution de 2011, pour la mise en œuvre de projets nouveaux dans les secteurs clefs de l’économie tunisienne tels que l’énergie, le soutien au secteur privé, les infrastructures, l’éducation ou encore le logement social.

«  Je suis très heureux de pouvoir vous annoncer aujourd’hui que 250 millions d’euros- soit 554 millions de dinars tunisiens- ont été mobilisés pour la modernisation des routes tunisiennes et le soutien aux entreprises. Ce financement est décisif  pour la Tunisie en termes de développement économique, de cohésion sociale et d’emploi. Nous développons et modernisons en effet les routes. Nous renforçons notre soutien aux entreprises tunisiennes par l’injection quasi immédiate de 100 millions d’euros dans l’économie tunisienne. Nous soutenons la création d’emplois, notamment pour les jeunes générations », a déclaré M. Román Escolano, Vice-Président de la BEI

Financement de 150 M € (333 M TND) pour moderniser les infrastructures routières

La BEI annonce qu’elle a signé un prêt-cadre souverain de 150 millions d’euros- soit 333 M TND- pour la modernisation des infrastructures routières. Ce financement va ainsi permettre de moderniser certaines voiries prioritaires du Grand Tunis, afin de décongestionner le trafic dans le sud de la ville, mais également des voiries structurantes dans d’autres régions du pays, comme par exemple celles de Sfax ou de Nabeul.

Ce premier prêt-cadre en Tunisie est adapté aux besoins budgétaires des autorités tunisiennes pour ce projet, puisque le financement sera étalé au cours des quatre prochaines années. Grâce à l’excellente collaboration entre les équipes du Ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, du Ministère de l’Equipement et de la BEI, le projet est d’ores et déjà très avancé dans ses différentes composantes. Bénéficiant de l’expertise technique de la BEI, il aura un impact économique important et contribuera à améliorer la sécurité routière dans le pays.

Le projet bénéficie également de toute l’expertise technique de la BEI via le financement d’études techniques inhérentes à ce type de projets. Ce financement porte à 556 millions d’euros- soit plus de 1,2 Mrd TND- le soutien global de la BEI dans ce secteur.

BEiLa cérémonie s’est déroulée ce 23 février 2016 au Ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale à Tunis, en présence de Yassine Brahim, Ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, de Mohammed Salah Arfaoui, Ministre de l’Equipement et de M. Román Escolano, Vice-Président de la BEI.

Un soutien accru aux entreprises tunisiennes

Lors de cette cérémonie,  la BEI a signé un contrat de garantie permettant d’injecter ipso facto 100  millions d’euros soit 222,2 M TND dans l’économie tunisienne au profit des petites et moyennes entreprises. Dans le contexte actuel, la signature de cette garantie bancaire permettra  l’accès aux financements BEI aux entrepreneurs et porteurs de projets, tout en consolidant le secteur bancaire tunisien, grâce notamment aux longues maturités des lignes de crédit proposées par la BEI et qui sont de plus en plus rares sur le marché.

A été également signée une lettre d’intention, réaffirmant ainsi sa volonté de soutenir les politiques publiques en faveur de la création d’emplois et du développement économique, via la mise en place de solutions de financement adaptées au contexte tunisien. Cela se concrétisera notamment par la mise en place de produits innovants visant à favoriser l’accès au financement bancaire des PME, et le développement des secteurs clefs (tels que l’agriculture, le commerce…), en collaboration étroite avec les acteurs du secteur public (Ministères, Agences nationales) et privé,  ainsi qu’avec les Banques publiques (notamment  la Banque de l’Habitat,  la Banque Nationale Agricole et la Société Tunisienne de Banques).

Cette initiative s’inscrit dans l’action prioritaire de la BEI en faveur des entreprises tunisiennes. Elle intervient le lendemain de l’annonce par la BEI de la signature d’un contrat de financement avec la Banque de Financement des PME ( BFPME ) en présence de Slim Chaker, Ministre des Finances, de Madame Souhir Taktak, PDG de la Banque de Financement des PME ( BFPME ) et de M. Román Escolano, Vice-Président de la BEI. Ce contrat permettra à la BFPME de pouvoir bénéficier d’une partie des 100 millions d’euros injectés.

De nombreux projets ont d’ores et déjà été identifiés par les partenaires bancaires signataires du contrat de financement de cette ligne de crédit ( PG VI ). Les résultats concrets de cette nouvelle ligne de crédit devraient impacter très favorablement l’accès au financement des entreprises et l’emploi dans la continuité de la ligne de crédit précédente signée en décembre 2012 avec la BEI. Avec le soutien du secteur bancaire tunisien (banques et sociétés de leasing), cette ligne de crédit avait permis de financer plus de 500 projets, contribuant ainsi à créer ou à sauvegarder plus de 2800 emplois sur l’ensemble du territoire tunisien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here