Christine Lagarde aux commandes du FMI pour un second mandat

Christine Lagarde a été reconduite, hier, à la tête du Fonds monétaire international (FMI) pour un nouveau mandat de cinq ans. Née le 1er janvier 1956 à Paris, Christine Lagarde est titulaire d’un diplôme en droit et en politique de l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence.

Elle a débuté sa carrière d’avocate, en 1981, au sein du cabinet d’avocats américains Baker & McKenzie.

En 1999, elle en est nommée présidente et devient une des femmes d’affaires les plus influentes dans le monde.

Par la suite, elle a été nommée ministre déléguée au Commerce extérieur de 2005 à 2007, ministre de l’Agriculture et de la Pêche en 2007, ministre de l’Economie de 2007 à 2011, ce qui a fait d’elle la première femme à occuper ce poste dans un pays du G8.

Le 5 juillet 2011, elle a été désignée directrice générale du Fonds monétaire international, succédant à Dominique Strauss-Kahn, qui avait été contraint de démissionner, embourbé dans le scandale du Sofitel, et devenant la première femme à occuper cette fonction hors périodes de direction intérimaire.

A noter qu’après avoir été classée trentième femme la plus puissante au monde par le magazine Forbes en 2006, Christine Lagarde a occupé, en 2007, la douzième position au niveau mondial, la troisième en Europe et la deuxième en France derrière Michèle Alliot-Marie.

En 2009, elle a été désignée par le Financial Times comme étant le meilleur ministre des Finances de la Zone euro. La même année, le magazine Time l’a citée parmi sa liste annuelle des 100 personnes les plus influentes au monde, de même qu’en 2010.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here