Jeunes entrepreneurs: une Tunisienne dans le Top 30 de Forbes

Le palmarès annuel des meilleurs jeunes entrepreneurs de moins de 30 ans qui vont briller durant l’année 2016, réalisé par le magazine américain Forbes, a mis en lumière des centaines d’entrepreneurs et de jeunes créateurs moins connus du grand public mais qui sont de véritables stars dans leur domaine.

Choisis parmi 15.000 candidats, 600 jeunes leaders repérés par Forbes veulent tous bouleverser le quotidien des gens pour une meilleure qualité de la vie et entreprendre pour changer le monde.

Dans le Top 30, figure la Tunisienne Sarah Toumi, directrice de l’entreprise sociale «Acacias for all» et présidente de l’association «Dream in Tunisia», qui a été nominée dans la catégorie «Entrepreneur Social» du classement des meilleurs jeunes entrepreneurs de moins de 30 ans.

Jeunes entrepreneursCette jeune femme a été récompensée à plusieurs reprises, à savoir le prix «Women for Change 2013», qui récompense les actions humanitaires entreprises par des femmes en Afrique. Il est organisé chaque année par la Fondation Orange et le «Women’s Forum for the Economy & Society», en partenariat avec le magazine Marie Claire.

Dans le classement de Forbes figurent également John Boyega et Daisy Ridley, acteurs du dernier Star Wars ; Stephen Curry, joueur de basket en NBA ; Emilia Clarck, actrice de Game of Thrones ; Xavier Dolan, réalisateur québécois ; Ashley Graham, mannequin ; Leon Bridges, Shawn Mendes et Selena Gomez, musiciens ; Jonathan Liebmann, Promoteur immobilier et PDG de Propertuity ; Dmitri Aksenov et Mikhaïl Naoumov, fondateurs de la plateforme DigitalGenius ; Ilia Satchkov, fondateur de la société Group-IB ; Sergueï Petrossov, fondateur du service d’affrètement de jets privés JetSmarter ; Patrick Ngowi, PDG, Helvetic Solar Contractors ; Ashley Uys, fondateur du Medical Diagnostech…

A noter que Mark Zuckerberg, fondateur et PDG du réseau social Facebook, a été repéré par Forbes dans son palmarès des meilleurs jeunes entrepreneurs de moins de 30 de l’année 2011.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here