Tourisme : Les 5 pays africains ayant accueilli le plus de touristes

Le secteur du tourisme en Afrique a enregistré une hausse du nombre des arrivées internationales d’environ 200.000 en 2014 par rapport à l’année écoulée, pour s’élever à 65,3 millions de touristes sur tout le continent, selon le rapport annuel de la Banque africaine de développement ( BAD ) , Africa Tourism Monitor 2015 dédié au secteur du tourisme en Afrique et placé sur le thème : «Libérer le potentiel touristique de l’Afrique».

top5-african-countries--tourist-arrivals-2014Dans le top 5 des pays africains, le rapport a placé la Tunisie en quatrième position avec 6,07 millions de touristes internationaux en 2014, contre 6,27 millions en 2013 et 6,90 millions en 2010, devançant le Zimbabwe avec 1,88 million de touristes.

La première position est occupée par le Maroc avec 10,28 millions de touristes, contre 10,05 millions en 2013 et 9,29 millions en 2010, suivi de l’Egypte avec 9,63 millions et l’Afrique du Sud avec 9,55 millions de touristes.

Au plan des recettes, le continent africain a atteint 43,6 milliards de dollars de recettes touristiques en 2014, représentant 8,1% au PIB et engendrant 20 millions d’emplois directs et indirects ( 7,1% du total des emplois en Afrique ).

Ces postes d’emploi ont été répartis en majorité entre l’Egypte avec 2,94 millions d’emplois, l’Ethiopie avec 2,29 millions, le Nigéria avec 2,19 millions et le Maroc avec 1,74 million.

S’agissant des investissements touristiques, le même rapport a dévoilé que le Nigéria a été le premier bénéficiaire avec 51 nouvelles unités hôtelières et 8.563 chambres, suivi de l’Egypte avec 18 hôtels et 6.440 chambres et le Maroc avec 31 établissements hôteliers et 5.474 chambres.

A l’issue de ce bilan positif, l’Organisation mondiale du tourisme ( OMT ) a classé l’Afrique deuxième destination touristique mondiale, avec une hausse de 4% en 2014, derrière l’Asie du Sud-Est avec une progression de 6 % en comparaison de 2013.

A noter que pour la troisième année consécutive, la BAD publie le rapport Africa Tourism Monitor, en partenariat avec la Maison de l’Afrique de l’Université de New York et l’organisation Africa Travel Association ( ATA ), et ce, afin de dresser un état des lieux du secteur du tourisme en Afrique et de décliner tant les opportunités que les défis qu’il recèle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here