Turquie : dix victimes suite à l’attentat-suicide d’Istanbul

Au moins dix personnes ont été tuées et quinze autres blessées dans l’explosion qui a secoué, hier mardi, une place touristique et historique de la capitale turque, Istanbul.

La Chancelière allemande a déclaré que « au moins huit Allemands » figuraient parmi les dix personnes tuées dans l’attentat dans le coeur touristique d’Istanbul et neuf autres blessées dont « certains grièvement », a indiqué de son côté le ministre des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeiere .

L’attaque, attribuée par le gouvernement turc au groupe Etat islamique ( EI ), s’est produite dans le quartier très touristique de Sultanahmet, à proximité de la basilique Sainte-Sophie et de la Mosquée bleue.

Le vice-Premier ministre turc, Numan Kurtulmus, a déclaré que la majorité des dix victimes étaient d’origine étrangère. « Les services concernés poursuivent l’enquête afin de déterminer les contacts du kamikaze », a-t-il déclaré.

L’attaque-suicide a été perpétrée plus tôt dans la journée, dans le quartier Sultanahmet à Istanbul par un kamikaze de nationalité syrienne et né en 1988, agissant pour le compte de Daech . Suite à cet attentat, le tour-opérateur allemand TUI a proposé l’annulation gratuite des voyages vers la ville d’Istambul.

Autre réaction immédiate en France, où le ministère des Affaires étrangères ne déconseille pas les déplacements en Turquie, « sous réserve d’une vigilance renforcée ». Cet attentat qui a frappé la Turquie est le quatrième en six mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here