Tunisie – Négociations sociales : spectre de grève à l’horizon

Négociations sociales - L'Economiste MaghrébinLe chef du Gouvernement a proposé une augmentation salariale de 7% et une prime d’assiduité de cinq dinars, mais l’Union tunisienne du commerce et de l’artisanat ( UTICA ) persiste dans son refus, a déclaré Houcine Abassi, secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail ( UGTT ), lors d’une interview accordée à la chaîne Al-Wataniya, hier dans la soirée du 28 décembre.

Il a précisé que le refus de l’UTICA intervient alors que plusieurs entreprises sont disposées à accepter cette proposition.

Notons que l’UGTT a menacé de lancer une grève générale sur le Grand Tunis, le 21 janvier 2016, si les négociations sociales dans le secteur privé n’aboutissent pas à un accord ferme.

Notons qu’une réunion s’est tenue avant-hier, le 27 décembre, dans le cadre de ces longues négociations sociales entre le chef du gouvernement Habib Essid, Wided Bouchamaoui, la présidente de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat ( UTICA ) et le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail ( UGTT ), Houcine Abassi sur les augmentations salariales dans le secteur privé.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here