Tunisie – S. Chaker : vers de nouvelles mesures pour combattre l’informel

OIT - l'économiste maghrebin

« L’Etat mettra en place de nouvelles mesures pour combattre la contrebande et les marchés parallèles qui impactent négativement l’économie tunisienne depuis des années, permettant au consommateur local de se réjouir de la baisse des prix des produits, via une réduction des taxes douanières et des frais de dédouanement», a annoncé, ce matin, Slim Chaker, ministres des Finances, sur les ondes radiophoniques.

Et d’ajouter que l’Etat doit contrecarrer le blanchiment d’argent, et ce, en surveillant les opérations financières suspectes, afin de récupérer des montants importants et de les réinvestir.

Au plan fiscal, le ministre a affirmé que les nouvelles mesures consistent à imposer un forfait de 150 dinars aux entreprises soumises au régime forfaitaire implantées dans les zones urbaines et de 75 dinars pour celles implantées dans les zones rurales.

Il n’a pas manqué de souligner que l’Etat ne génère que 30 millions de dinars (MDT) de bénéfices provenant de 300 mille entreprises soumises à ce régime, visant la récupération de 60 MDT au titre de l’impôt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here