A. Alkebsi (CIPE) : « La démocratie tunisienne ne doit pas échouer »

alkebsi-l-economiste-maghrebinDans le cadre de la 30e édition des Journées de l’entreprise, Abdulwahab Alkebsi, directeur pour l’Afrique et le Moyen-Orient du CIPE (Center for International Private Enterprise – USA), a été invité au débat sur les urgences et la vision « Des réformes et le pilotage des politiques publiques ». « Vous avez tous les atouts pour réussir. Vous n’avez pas d’autre choix. La démocratie tunisienne ne doit pas échouer », a-t-il dit.

Et d’ajouter : « Sans réformes, on ne pourra pas avancer, mais avant toute chose il faut qu’il y ait dialogue privé-privé pour s’accorder sur les priorités à fixer avant de passer à un dialogue public-privé ».

Pour mener à bien la transition économique, Abdulwahab Alkebsi a appelé à définir des priorités, créer un consensus entre le secteur privé et le secteur public, réformer le cadre réglementaire et penser à intégrer le secteur informel dans le circuit économique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here