Attentats de Paris : un renseignement marocain a permis de localiser le chef des djihadistes

Un renseignement marocain a contribué à mettre les enquêteurs français sur la piste du Belgo-marocain Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats de Paris, abattu lors d’un assaut à Saint-Denis dans la banlieue parisienne mercredi, et le président François Hollande recevra vendredi le roi du Maroc à l’Elysée, selon les autorités françaises.

Le président français, révèle l’AFP, recevra ce vendredi après-midi le roi du Maroc Mohammed VI, une semaine après les attentats de Paris et du Stade de France. Le roi du Maroc se trouvait en visite privée en France et a souhaité s’entretenir avec le président, a-t-on précisé auprès de l’entourage présidentiel. Les deux chefs d’Etat devraient notamment s’entretenir de la lutte contre le terrorisme et la coopération en matière de sécurité.

Après un an de brouille sérieuse en 2014 à la suite d’un conflit judiciaire, la coopération franco-marocaine, notamment dans l’échange de renseignements, avait repris en janvier dernier avec l’adoption d’un accord judiciaire prévoyant notamment d’instruire prioritairement au Maroc les plaintes des binationaux franco-marocains.

La visite du roi du Maroc à l’Elysée sera la deuxième d’un dirigeant d’un pays du Maghreb depuis les attentats. Samedi, à sa demande également, le président tunisien Béji Caïd Essebsi avait été le premier chef d’Etat à rencontrer François Hollande.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here