A. Laârayedh: « La lutte contre le terrorisme est un combat de longue haleine »

Le parti Ennahdha a annoncé, mercredi 18 novembre, lors d’une conférence de presse tenue à Tunis, sa détermination à mener le combat contre le terrorisme. Cette déclaration intervient suite aux récents attentats terroristes à Paris, a déclaré Ali Laârayedh, le secrétaire général du mouvement Ennahdha.

Il ajoute :” le terrorisme n’a ni nationalité, ni religion, encore moins il ne connaît pas non plus de frontières, il est international”.

Et de poursuivre: “ La lutte contre le terrorisme est un combat de longue haleine”.

الامين العام لحركة #النهضة علي #العريض خلال الندوة الصحفية لحركة النهضة اليومبنسبة للمسار السياسي فهو حماية الحرية و استكمال بناء المؤسسات فهناك مؤسسات انتخبناها و مؤسسات شكلنها و اخرى محتاجة الى قوانين تشريعية منها المجلس الاعلى للقضاء الذي يحتاج الى التشكل و منها المحكمة الدستورية التي تناقش الان في مجلس النواب و هي ضمانة للنظام الجديد و ايضا كل ما يتعلق من تسريع الاصلاحات

Posté par ‎Ali LAARIDH علي العريض‎ sur mercredi 18 novembre 2015

 

Sur le plan économique, il faudrait qu’il y ait une vision claire pour renforcer le développement économique, et lutter contre la pauvreté, poursuit-il, soulignant qu’il est important de soutenir des mesures de réconciliation et ouvrir le dialogue avec tout le monde, à savoir les partis politiques, la société civile, le pouvoir exécutifs et celui législatif.

Evoquant les réactions de la communauté tunisienne en France Saida Ouinissi, députée du mouvement Ennahdha à l’ARP, affirme :” Les citoyens tunisiens sont touchés directement, on a vu ce matin à Saint Denis, ce qui s’est passé. Nous savons aujourd’hui qu’une partie de l’extrême droite – campagne électorale régionale oblige – ou encore une partie des extrémistes politiques français veut tirer des bénéfices  de ces actes horribles qui se sont passés, pour viser la communauté musulmane. Cela dit, les Tunisiens sont inclus dans des actes islamophobes que nous recensons, nous essayons de suivre cela avec des collectifs français de lutte contre l’islamophobie. La Tunisie a déjà été attaquée deux fois de suite lors de deux opérations terroristes, il n’est pas exclu que la Tunisie soit encore visée. La confirmation nous vient du renforcement, ces derniers jours, des dispositifs de sécurité chez nous ».

Sur un autre plan, après les vives réactions du côté de l’opposition suscitées à propos de la Cour Constitutionnelle, elle renchérit:”  Nous sommes tous d’accord que les juges ou magistrats qui seront nommés pour siéger dans la Cour doivent être indépendants et donc ne doivent appartenir à aucun parti politique. Cependant, la déclaration du Front Populaire, je ne vois pas véritablement là où ils veulent en venir. Ce matin la suspension a été prononcée parce que le ministre de la Justice a refusé un amendement de l’article 1 du projet de loi, contrairement à ce qui a été convenu lors de la réunion de  la commission des consensus, mais il est important que l’ensemble des acteurs,  même ceux dont le vote ne pèse pas de manière déterminante, se mette d’accord”, conclut-elle.

De son côté, le secrétaire général, Ali Laârayedh, a fait savoir que le mouvement Ennahdha soutient le gouvernement Habib essid, soulignant:”On voit l’effort qu’il fournit. Pour les personnes qui veulent fragiliser le gouvernement, quel est leur intérêt et pour qui? Je me pose la question, certes il  y a quelques failles, mais nous serons là aussi pour appuyer le gouvernement ou le critiquer”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here