Tunisie – ICT4ALL : signature de la déclaration « The last mile to get a job »

Telle est l’initiative qui a fait l’objet aujourd’hui d’une déclaration de soutien au projet « The last mile to get a job » qui a été signée cet après-midi à Hammamet (Tunisie) par cinq pays africains, à savoir la Tunisie, l’Algérie, la Côte d’Ivoire, le Royaume de Lesotho et l’Union des Comores pour utiliser le numérique, faire émerger des compétences et favoriser la création d’emplois et d’opportunités d’investissement en Afrique.

La déclaration est un engagement des pays signataires pour prendre la mesure  de l’importance du rôle de la transformation numérique dans le développement socioéconomique dans le monde et notamment en Afrique qui connaît en matière de technologie, une vraie révolution depuis une vingtaine d’années.

Les ministres représentant les pays signataires ont affirmé, à travers cette déclaration, leur soutien à l’initiative tuniso-ivoirienne pour engager les réflexions nécessaires afin de développer le capital humain africain dans son ensemble et au bénéfice de tous avec l’appui du numérique.

Les ministres signataires et les chefs de délégations présents aux travaux de cette 9ème édition de l’ICT4ALL ont réaffirmé leur engagement à encourager l’initiative « The last mile to get a job « et ce, dans l’objectif de renforcer les capacités nationales respectives en matière de transmission du savoir par le numérique ainsi que par l’intégration des politiques en la matière au niveau africain.

Il s’agit, dans le même sillage, de créer un cadre incitatif pour l’émergence de compétences utiles en adéquation avec des opportunités réelles en investissement.

L’objectif de cette déclaration commune est de favoriser l’émergence de campus digitaux par secteur d’activité porteur de croissance et promouvoir l’image d’une Afrique tournée vers le futur avec l’organisation du premier Sommet African de « Massive Open Online Courses » en 2016.
Notons que cette initiative sera portée à l’échelle nationale et panafricaine pour la développer avec une gouvernance partagée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here