Ça y est, tous les objectifs de « Tunisie numérique » ont été réalisés…dans la fiction !

Noomane Fehri, ministre tunisien des Technologies de la communication et de l’Economie numérique, a fait rêver les présents dans la salle lors de la session inaugurale de la 9ème édition de l’ICT4ALL qui se déroule à Hammamet depuis le 16 novembre. C’était une intarissable présentation du Programme « La Tunisie numérique », une véritable source d’inspiration pour la fiction et un vrai voyage dans le temps du numérique.

crédits photo :
crédits photo : ministère des Technologies de la communication et de l’Economie numérique

Ça y est : La Tunisie a gagné le pari : elle a réussi sa transformation d’une économie numérique en une économie créative Nous sommes en 2020. Toutes les écoles et les familles tunisiennes sont connectées, les administrations tunisiennes sont toutes à l’ère du numérique et 50 000 postes d’emploi ont été créés grâce à l’existence de milliers de start-up innovantes.

Les cartes bancaires ont disparu. Seul le payement électronique est accepté dans les commerces, les administrations et les guichets de banques. La connexion internet est parfaite avec l’installation depuis 2016 de la 4G. La Poste a joué un rôle essentiel depuis 2015 en matière d’inclusion financière et a fait beaucoup de progrès en matière d’intégration de l’administration tunisienne dans l’économie numérique.

La Tunisie est devenue une vitrine de l’industrie créative. Elle est parmi les 40 premiers pays les plus avancés en matière de TIC et placée dans le top five dans l’ industrie des TIC. C’est une véritable révolution industrielle culturelle et intelligente qui a bouleversé notre mode de vie. Les espaces d’innovation sont partout dans le pays. Plus besoin de perdre du temps et faire la queue devant les guichets administratifs. Tout est dématérialisé. La carte service accordée à chaque citoyen lui permet de tout payer.

La Tunisie est aujourd’hui devenue le hub technologique en Afrique et a réussi à attirer les grands investisseurs. Des ingénieurs viennent de tous les horizons pour suivre des cycles de formation en Tunisie.

Mais, réveillons-nous, ce n’était qu’un voyage dans le temps car le chemin est encore long pour transformer la fiction en réalité !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here