L’Allemand Martin Kobler désigné nouvel émissaire de l’ONU pour la Libye

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a proposé de nommer le diplomate allemand Martin Kobler comme émissaire des Nations unies pour la Libye, où l’ONU a du mal à imposer la paix, dans un pays plongé dans le chaos depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011; et où deux autorités politiques se disputent le pouvoir depuis l’an dernier, l’une basée à Tripoli et l’autre, la seule reconnue internationalement, basée dans l’est.

Au terme de près d’une année de négociations, souligne l’AFP, M. Leon était parvenu début octobre à arracher un accord sur un gouvernement d’union nationale aux représentants des parties en conflit présents à Skhirat (Maroc). Mais le parlement de Tripoli, soutenu par des milices dont certaines islamistes, et le parlement internationalement reconnu de Tobrouk ont tour à tour rejeté cet accord.

Ancien ambassadeur allemand en Irak et en Egypte, Martin Kobler dirige la mission de l’ONU au Congo depuis deux ans. Agé de 62 ans, ce diplomate qui a travaillé pour le ministre allemand des Affaires étrangères Joschka Fischer a rejoint l’ONU en 2010, comme émissaire adjoint pour l’Afghanistan, puis comme émissaire spécial en Irak, de 2011 à 2013.

Le Conseil de sécurité de l’ONU, rappelle l’AFP relayée par le site atlas.info, a jusqu’à demain vendredi pour s’opposer à cette nomination, qui devrait être ensuite formellement annoncée.

Le Conseil de sécurité a déjà menacé de sanctionner ceux qui bloqueraient le processus de paix ou saperait une transition politique en Libye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here