Cisjordanie occupée : 37 Palestiniens abattus, une nouvelle Intifada ?

Un Palestinien âgé de 18 ans a été tué ce samedi  après avoir tenté de poignarder un passant israélien dans le centre de Hébron en Cisjordanie occupée. Selon l’armée israélienne, le civil israélien qui avait été attaqué avait tiré sur son agresseur pour se défendre.

Après l’incendie au cocktail molotov  par des Palestiniens du tombeau de Joseph à Naplouse, un site sacré du judaïsme, situé dans le nord de la Cisjordanie occupée, les  violences en Cisjordanie occupée et dans la bande de Gaza semblaient par ailleurs prendre une tournure de plus en plus confessionnelle ; affirme l’AFP.

La flambée de violences qui a débuté le 1er octobre en Cisjordanie occupée et Jérusalem-Est, avant de s’étendre à la bande de Gaza, fait craindre une nouvelleI Intifada et ne semble pas s’apaiser, au point que l’ONU et les Etats-Unis ont appelé au calme. Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a parlé séparément par téléphone, jeudi et vendredi, au président palestinien Mahmoud Abbas et au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour leur demander d’œuvrer à ramener le calme en Israël et dans les Territoires.

Depuis le 1er octobre, rappelle l’AFP, les violences ont fait, côté palestinien, 37 morts, dont plusieurs auteurs d’attaques à l’arme blanche, et des centaines de blessés, ainsi que sept morts et des dizaines de blessés côté israélien. Quatre Palestiniens ont été tués vendredi dans les Territoires palestiniens. L’un a été abattu après avoir poignardé et sérieusement blessé un soldat israélien en Cisjordanie occupée, en se faisant passer pour un journaliste. Un autre a été atteint par des tirs israéliens lors de heurts près de Naplouse. Deux autres ont subi le même sort dans la bande de Gaza alors qu’ils manifestaient avec des centaines d’autres près de la barrière isolant Israël de l’enclave palestinienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here