Tunisie-éducation : le décret régissant les cours particuliers sera fin prêt avant la fin du mois

Le décret  réglementant les cours particuliers est toujours en cours de préparation. Il sera prêt avant la fin d’octobre et les prix ont été fixés comme suit pour  les écoles primaires (20 dinars mensuellement), l’école de base (25 dinars), les classes de 1ère, 2ème et 3ème année secondaire (30 dinars) et le Bac (35 dinars), d’après la chaîne privée El Hiwar Ettounsi

Les cours particuliers seront désormais interdits en dehors des établissements scolaires d’après le nouveau décret. Tout enseignant contrevenant la nouvelle loi , s’exposera à des sanctions pouvant aller jusqu’au licenciement.

Il est à noter, par ailleurs, que d’après ledit décret  les établissements scolaires sont tenus de répartir les revenus des cours particuliers comme suit : 80% aux enseignants, 7% aux ouvriers et le cadre administratif et 13% pour aider les élèves nécessiteux.

Il est à rappeler que le ministre de l’Education Neji Jeloul avait considéré, lors d’une conférence de presse tenue au mois de juillet dernier que  « ce phénomène n’est plus considéré comme un soutien extra-scolaire de rattrapage destiné aux élèves ayant un certain retard dans quelques disciplines par rapport à leurs camarades de classe, mais qu’il a tendance à prendre une forme d’enseignement parallèle ayant des effets pervers sur la gratuité de l’enseignement public et l’égalité des chances entre les élèves ».

Sur un autre volet, il a été décidé d’organiser les devoirs de synthèse relatifs au 1e trimestre au cours de la période qui s’étale du 26 novembre au 17 décembre 2015 soit un décalage de 7 jours. Pour ce qui est des devoirs de synthèse relatifs au deuxième trimestre, ils se tiendront du 18 février  au 12 mars 2016, soit un décalage de 9 jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here