Algérie : La SNL lève un emprunt obligataire de deux milliards DA

En Algérie, la Société nationale de leasing ( SNL ) vient de lever un emprunt obligataire institutionnel d’un montant de deux milliards de dinars (environ 16.75 millions d’euros). Cet emprunt, rapporte l’agence algérienne de presse APS, relayée par le site Eco news, a été souscrit entièrement par des banques et des compagnies d’assurances publiques ( BDL, BNA, CPA, BEA, CNEP, BADR, SAA et CAAT ).

La demande globale sur le titre SNL a été arrêtée à 3,92 milliards de dinars, soit un taux de participation de 196%.« Ce qui est très appréciable, en comparaison des précédents emprunts obligataires institutionnels. Cette opération est destinée exclusivement au financement des opérations de crédit-bail mobilier et immobilier à usage professionnel », observe le directeur de la société nationale de leasing.

Réalisé avec le concours de la Banque de développement local ( BDL ), en qualité de chef de file, et la Banque nationale d’Algérie ( BNA ) comme co-chef de file, cet emprunt est remboursable sur cinq ans pour un rendement de 3,5%.

Rappelons que d’autres sociétés publiques et privées algériennes ont déjà eu recours à des opérations d’emprunt obligataire comme moyen de financement, notamment pour la réalisation de grands projets d’investissements, y compris l’acquisition d’équipements à l’instar du groupe SONELGAZ (6 fois), la société DAHLI, la société Maghreb Leasing Algérie (MLA). Ces opérations ont eu lieu par deux voies : institutionnelle (destinée aux institutions/entreprises) et grand public.

Notons également, souligne la même source, que l’Algérie peine à amorcer une réelle dynamisation du marché financier et boursier, en particulier depuis la création de la Commission d’organisation et de surveillance des Opérations de Bourse ( COSOB ). A ce jour, peu d’entreprises sont en effet cotées auprès de cette institution. Très peu sont celles aussi qui ont levé des emprunts obligataires jusque-là.

Opérationnel depuis 2011, SNL est dotée d’un capital social de 3,5 milliards dinars. Fin juin, son bénéfice était de 7,7 milliards de dinars pour un encours financier de 4,4 milliards de dinars.

Son chiffre d’affaires, composé principalement des marges de leasing, a enregistré durant les trois derniers exercices une hausse moyenne de 92 % pour atteindre 245 millions de dinars au 30 juin 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here