Algérie-Hausse des prix de l’énergie : le citoyen lambda épargné

« Le simple citoyen ne sera pas du tout touché par l’augmentation des  prix de l’électricité et du gaz. Seuls les industriels et les gros consommateurs sont concernés », a rassuré le ministre algérien de l’ Energie.

« Cette augmentation, rapporte l’agence officielle  APS, s’explique par les besoins croissant d’investissement en matière d’infrastructures et d’équipements électriques et gaziers, pour faire face à la forte hausse de la demande. La consommation d’électricité ayant évolué entre juillet 2014 et le même mois de 2015 de 15,2%, la rationalisation passe par la révision des prix, susceptible d’inciter le consommateur algérien à faire plus attention à son mode de consommation de l’ énergie», a-t-il argué.

Outre l’électricité et le gaz, l’essence et le gasoil seront aussi concernés par l’augmentation des prix attendue en 2016. Cette décision s’inscrit dans le cadre de la révision de la politique énergétique nationale qui doit promouvoir désormais l’utilisation des énergies « les plus disponibles et les plus propres », notamment le GPL/C et le GNC, a soutenu le ministre.

Cette augmentation dans le secteur de l’ énergie vise à réorienter la demande sur le marché national vers le Gaz de pétrole liquéfié (GPL/C) et le Gaz naturel comprimé (GNC) en les rendant plus attractives que les autres types de carburants.

Dans ce sens, le ministère de l’ Energie a demandé à Renault Algérie production (RAP), le seul constructeur automobile en Algérie, de fabriquer des véhicules hybrides essence/GPL dotés de deux réservoirs.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here