Affaire Slim Chiboub : “Le délai de 100 jours d’emprisonnement a expiré” déclare son avocat

mekkiMe Haykel Mekki, l’un des avocats du comité de défense de Slim Chiboub, a annoncé dans une déclaration à l’economistemaghrebin.com que son client se retrouve en détention arbitraire et abusive car selon lui, le délai de 100 jours d’emprisonnement a expiré depuis le 9 septembre, précisant qu’ il n’y avait aucun mandat dépôt à son encontre.

Il poursuit : “ C’est un acte  grave d’emprisonner quelqu’un sans jugement et sans acte judiciaire. Mais ce qui est le plus étonnant c’est que le président de la chambre de la Cour d’appel a annoncé clairement qu’il n’autoriserait pas sa libération, avant qu’il n’ait étudié le dossier. Je trouve que c’est un manque d’impartialité de sa part. Nous voulons que Slim Chiboub soit jugé comme tout le monde car nul n’est au-dessus de la loi.  Ce n’est pas normal que d’autres personnes qui ont commis des crimes plus graves soient en liberté, alors que lui qui n’ a commis aucun acte de corruption, ou détournement d’argent, et sans dettes auprès des banques, reste aux arrêts. La seule accusation qui lui a été adressée est celle de trafic d’influence”.

Vers la fin, il conclut : “ Slim Chiboub se retrouve entre les mains d’une mafia, on ne sait pas qui sont ces personnes, on demande au chef du gouvernement, au ministre de la Justice de nous dire qui sont ces personnes. Nous allons continuer à faire appel, parce que pour nous il s’agit d’une violation et d’une atteinte des droits de l’Homme”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here