Rentrée scolaire 2015/2016 : Sous le signe des réformes

A la veille de la rentrée scolaire, Neji Jelloul, ministre de l’Education, a annoncé, lors d’une conférence de presse tenue au siège du ministère de l’Education, que la rentrée scolaire se déroulera dans les meilleures conditions, le ministère n’ayant épargné aucun effort pour préparer un contexte propice à la rentrée scolaire 2015/2016, a-t-il assuré, en s’adressant aux parents d’élèves. Pour le ministre, la présente année scolaire est celle des grandes réformes : le démarrage de l’Ecole numérique,  le nouvel horaire scolaire  et « la réhabilitation des diplômes nationaux dont l’image a été altérée pendant les dernières années », indique-t-il.

Les réalisations pour l’année 2015/2016

Une étude qui a été présentée lors de la conférence a montré que le nombre des institutions scolaires a atteint 6096 établissements soit 41 nouveaux établissements créés par rapport à 2014/2015. En outre, le pays compte 4597 écoles soit 32 nouvelles écoles créées pour un coût total de 9MD et 1499 écoles préparatoires et lycées soit neufs nouveaux établissements créés pour un coût total de 25 MD. Par ailleurs, quatre collèges pilotes ont été fondés à Zaghouan, Tozeur, Kébili et Tataouine. Huit foyers ont été créés et sept en régime de demi-pension, pour un montant total de 8 MD. De plus, des  travaux d’extension seront  entrepris sur 780 établissements scolaires dont 534 écoles primaires et 246 collèges et lycées et 12 foyers pour un montant total de 41 MD à la rentrée 2015/2016. En ce qui concerne la maintenance, 1264 établissements scolaires dont 800 écoles primaires et 464 collèges, lycées et foyers bénéficient de ces travaux pour un coût total de 131MD.

Des écoles ont été équipées en matériel informatique avant la rentrée, ce qui a mobilisé une enveloppe de 80 MD. Pour assurer un bon déroulement de la formation professionnelle, les inscrits formés lors du quatrième trimestre de l’année administrative 2015 pour un montant total de 0.830 MD constituent les nouvelles recrues de la rentrée 2015-2016.

Désormais culture, art et sport ont aussi leur place

Le ministre a fait savoir que la nouvelle approche du ministère consiste à accorder un espace aux activités parascolaires et sportives. D’ailleurs, il est prévu dans la nouvelle approche de procéder à une expérience pilote pour une séance unique dans les écoles et de consacrer les après-midis aux activités culturelles et artistiques. A cet égard, le ministre a souligné l’importance des clubs de l’art pour les élèves et de préciser que cette expérience sera tentée dans 38 écoles dans les régions de l’intérieur ( Béjà, Zaghouan, Siliana, Jendouba, Kasserine, Sidi Bouzid, Kairouan et Médenine). « Cette expérience sera généralisée dans la mesure du possible et d’une façon progressive », dit-il. De même,  le vendredi après-midi sera consacré aux activités culturelles et artistiques. De même, il est prévu d’accompagner les élèves par des spécialistes du ministère de la Santé et celui des Affaires sociales.

Mois de l’école : bilan positif

Le ministre s’est félicité du bon déroulement et de la réussite du Mois de l’école. Dans le même contexte, il a indiqué que la manifestation a connu un élan de solidarité et que l’école est au centre de la société, tant et si bien que la décision a été prise pour transformer le Mois de l’école en l’Année de l’école.

Le rapport final de la réforme éducative sera publié bientôt sur le site web du ministère. Par ailleurs, le rapport est le résultat des travaux de 26 rapports élaborés par 26 délégations de l’enseignement, indique Adel Haddad, directeur au sein du ministère.

Il va sans dire que malgré toutes ces avancées bien méritoires, des problèmes persistent à l’instar de l’encombrement dans les écoles privées, alors qu’il existe des écoles en sous effectif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here