Tunis : Human Rights Watch dénonce le recours à la violence

Human Rights Watch L'Economiste MaghrébinL’Organisation Human Rights Watch a fait savoir, dans un communiqué, que le recours à la violence pour disperser les manifestations pacifiques contre le projet de loi de réconciliation économique est illégitime, mentionnant entre autres : « Ceci n’aidera pas à résoudre les problèmes sécuritaires dans le pays. »

HRW lance un appel aux autorités tunisiennes à ne pas faire usage de la force contre les manifestants pacifistes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here