Innovation – Univenture : ces jeunes dont nous avons besoin

La troisième édition du programme « Univenture », lancé par Carthage Business Angels et Wiki Start-Up, avec le soutien du CEED, USAID, GIZ, la CDC, l’ANPR, avec le mécénat de Green Tunisia et Tunisie Telecom a annoncé la liste des gagnants, le 5 septembre 2015, lors d’une cérémonie de remise des prix tenue à Tunis. Six projets innovants et à forte valeur ajoutée  ont été sélectionnés par un jury composé d’experts et coachs et ont partagé la somme de 50 mille dinars entre eux. La liste des gagnants se présente comme suit :

1) Mohamed Kharrat
2) Selim Tounsi
3) Raeda Ben Ayed
4) Fatma Laabidi
5) ex aequo entre Seifallah Lajmi et Ahmed Saoudi

Présentant son projet à leconomistemaghrebin.com, Mohamed Kharrat a indiqué que l’idée consiste en un maillot de bain intelligent qui pourrait détecter que son porteur fait face à la noyade. Par un dispositif installé dans ce maillot, le nageur flottera sur l’eau et des signaux seront envoyés à la sécurité. «  Mon projet est une première en Tunisie et j’espère qu’il contribuera à la réduction du nombre des victimes de la mer », dit-il. Par la même occasion, il a indiqué que son projet a été conçu lors de sa thèse de doctorat à l’université de Tokyo et qu’il sera commercialisé début 2016.

Le titulaire du deuxième prix, Slim Touni, directeur du laboratoire de protection et d’élaboration des plantes, a indiqué que son projet vise à la mise au point  de pesticides biologiques  donc non toxiques contrairement aux pesticides chimiques  : «  Les pesticides chimiques malgré leur importance et efficacité font plusieurs dégâts », précise-t-il et d’affirmer qu’il n’existe pas de projet similaire en Tunisie : «  Si nous arrivons à le commercialiser ça sera une première en Tunisie surtout que j’y travaille depuis 1992 », annonce-t-il fièrement. Notons que suite à cette réussite, le projet n’attend plus que d’éventuels investisseurs pour démarrer.

Le troisième gagnant, Raeda Ben Ayed a lancé une entreprise de labellisation et de traçabilité de produits agro-alimentaires, en particulier l’huile d’olive. D’après Mme Raeda Ben Ayed son entreprise est unique au Maghreb et en Tunisie et dans les autres pays le nombre de ce genre d’entreprises est très limité.

La cérémonie était aussi l’occasion pour lancer le projet Start’Act ( mettre ce lien sur le mot Start’act http://startact.net/). L’objectif du programme est d’accélérer l’accès au marché pour les start-up innovantes et déjà existantes.  Le programme est initié par Carthage Business Angels et soutenu par l’Agence française du développement (AFD). Le programme vise à accompagner, coacher et assister juridiquement  des start-up. Pour bénéficier de ce programme :

  1. L’entreprise doit exister déjà
  2. Elle doit avoir dépassé l’étape du prototypage  et  confirmé son intérêt effectif
  3. Elle  doit faire partie de l’un de ces activités : l’agroalimentaire, High tech, media,  énergie renouvelable et la biotechnologie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here