Comment l’UE se positionne-t-elle par rapport aux autres grandes économies du monde?

taux de chômage

L’Eurostat a publié aujourd’hui 3 septembre la dernière édition de la publication «The EU in the world», dressant un portrait de l’UE, considérée comme une seule et même entité, par rapport aux autres grandes économies du monde. 

Population, conditions de vie, santé, éducation et formation, marché du travail, économie et finance, commerce, industrie et services, recherche et communication, transports, agriculture, environnement et énergie: l’édition 2015 de la publication d’Eurostat «The EU in the world» compare l’Union européenne (UE) avec les quinze pays du G20 non-membres de l’UE à travers treize thèmes statistiques et sur la base d’une série de données européennes et internationales.

Le G20 rassemble les principales économies avancées et émergentes du monde. Il comprend l’UE, quatre états membres de l’UE  ainsi que quinze pays du reste du monde. Ensemble, les membres du G20 couvrent plus de 61% de la superficie terrestre, regroupent 64% de la population mondiale et génèrent 85% du PIB mondial en 2013.

7% de la population mondiale vit dans l’UE

Avec 506 millions d’habitants en 2013, l’UE représentait un peu plus de 7% de la population mondiale (7,1 milliards d’habitants). Seules la Chine et l’Inde étaient plus peuplées, tandis que les Etats-Unis, l’Indonésie et le Brésil représentaient chacun une part plus faible que l’UE dans la population mondiale.

Les projections démographiques indiquent que la population mondiale pourrait augmenter de près de trois milliards au cours des prochaines décennies, passant de 7,1 milliards d’habitants en 2013 à près de 10,0 milliards en 2060. D’ici à 2060, la plupart des membres du G20 devraient voir diminuer leur part dans la population mondiale. Le poids de l’UE dans la population mondiale devrait lui aussi diminuer à l’avenir, passant de 7,1% en 2013 à 5,3% en 2060.

L’UE : deuxième taux de dépendance des personnes âgées le plus élevé du G20

En 2012, l’espérance de vie à la naissance atteignait 80 ans dans l’UE. Parmi les pays du G20 non-membres de l’UE, l’espérance de vie était la plus élevée au Japon (84 ans), en Australie (83 ans), au Canada (82 ans) ainsi qu’en Corée du Sud (81 ans), et la plus faible en Afrique du Sud (59 ans), en Inde (66 ans), en Russie (69 ans) et en Indonésie (71 ans).

La dépendance des personnes âgées, mesurée comme le rapport entre le nombre de personnes âgées (65 ans et plus) et le nombre de personnes en âge de travailler (de 15 à 64 ans), était de loin la plus élevée en 2013 au Japon (40,5%), suivi de l’UE (27,5%), du Canada (22,2%), de l’Australie (21,5%) et des Etats-Unis (21,0%).

D’ici à 2060, tous les membres du G20 devraient connaître une hausse considérable du rapport de dépendance des personnes âgées. Dans l’UE, le taux de dépendance des personnes âgées devrait presque doubler d’ici à 2060, passant de 27,5% en 2013 à 50,2%.

L’UE représente près d’un quart du PIB mondial

Alors qu’elle regroupait 7,1% de la population mondiale, l’UE générait en 2013 quasiment un quart (23,7%) du PIB mondial. Les Etats-Unis (22,2%), la Chine (12,1%) et le Japon (6,5%) disposaient aussi d’un poids important dans le PIB mondial.

En 2014, les Etats-Unis et la Chine ont également été les deux principaux partenaires commerciaux de l’UE, comptant respectivement pour 15,3% et 13,8% du commerce total des marchandises extra-UE, ainsi que pour 28,5% et 4,1% du commerce total de services extra-UE.

En ce qui concerne la recherche et le développement, la Corée du Sud (4,04%), le Japon (3,39%), les Etats-Unis (2,79%) et l’Australie (2,39%) affichaient des parts de dépenses de R&D par rapport au PIB supérieures à celle de l’UE (2,02%).

Pour ce qui est des finances publiques, le ratio le plus élevé en 2013 de la dette des administrations publiques par rapport au PIB a été relevé parmi les membres du G20 par le Japon (243,2%), loin devant les Etats-Unis (104,2%), le Canada (88,8%) et l’UE (85,4%). A l’opposé, les taux les plus faibles ont été enregistrés en Arabie saoudite (2,7%), en Russie (13,9%), en Indonésie (26,1%) et en Australie (28,6%).

Canada et Japon en tête des membres du G20 pour l’utilisation d’internet

Dans d’autres domaines, comme les communications et les transports, les tendances varient aussi fortement entre membres du G20. Moins de 20% de la population déclarante a utilisé internet en 2013 en Inde (15%) et en Indonésie (16%), contre plus de 80% de la population concernée au Canada et au Japon (86% chacun), en Corée du Sud (85%), aux Etats-Unis (84%) et en Australie (83%). Dans l’UE, la part d’utilisateurs d’internet s’élevait à 77%.

Dans les pays du G20 non-membres de l’UE, le nombre de voitures particulières par millier d’habitants variait en 2013 de moins d’une pour dix personnes en Inde (20‰), en Indonésie (77‰) ainsi qu’en Chine (91‰), à plus d’une pour deux dans l’UE (567‰), au Japon (603‰), au Canada (635‰), en Australie (722‰) et aux Etats-Unis (790‰).

L’UE parmi les chefs de file du G20 en matière d’environnement et d’énergies renouvelables

En ce qui concerne l’environnement, l’UE a enregistré 7,4 tonnes d’émissions de dioxyde de carbone par habitant en 2012. L’Australie (17,5 tonnes), les Etats-Unis (17,1), l’Arabie saoudite (17,0 en 2010), le Canada (15,8), la Corée du Sud (12,5), la Russie (11,6), le Japon (10,0) et l’Afrique du Sud (9,0 en 2010) ont tous généré plus d’émissions par habitant que l’UE.

Produisant 27,8% de l’électricité à partir de sources d’énergie renouvelables et de déchets, l’UE figurait également parmi les membres du G20 affichant les meilleurs résultats en matière d’énergies renouvelables; seuls le Brésil (82,5%) et le Canada (63,3%) ayant des proportions plus élevées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here