Viande ovine : l’Algérie à la 5ème place mondiale

L’Algérie représente 3% de la production mondiale de la viande ovine, selon l’organisme français spécialisé dans les statistiques agricoles, FranceAgriMer, qui a publié un rapport relayé par notre confrère algérien l’Eco News.

Avec quelque 26 millions de têtes de bétail qui compose le cheptel ovin, l’Algérie est classée au 5ème rang mondial en matière de production de la viande ovine, derrière la Chine 24%, l’Australie 8%, la Nouvelle Zélande 5% et le Soudan 4%. Des pays comme le Royaume-Uni, l’Inde et la Turquie se positionnent à la même place que l’Algérie avec un taux de 3% chacun de la production mondiale de viande ovine.

En revanche, poursuit l’Eco News, c’est au niveau de la consommation que le bât blesse : en effet, l’Algérie ne figure pas sur la liste des pays consommateurs de la viande ovine qui reste dominée par l’Arabie saoudite avec 278 000 tonnes/an et la Turquie avec 158 000 tonnes/an, pour ce qui est de la région Afrique du nord et Moyen Orient. Laquelle situation amène à relever les faibles incidences sociales de la croissance exceptionnelle de la filière ovine en Algérie qui est passée de 19 millions têtes en 2005 à 26 millions têtes en 2015. En effet, la viande ovine reste inaccessible pour une grande partie des ménages algériens aux revenus moyens et faibles, avec des prix en constante hausse se situant dans la fourchette de 1 200 à 1 800 DA/kg.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here