FMI: Bank Al Maghrib tire la sonnette d’alarme

La Banque centrale du royaume chérifien, Bank Al Maghrib (BAM), a exprimé son inquiétude quant à l’expansion rapide des banques marocaines en Afrique, selon un rapport du Fonds monétaire international (FMI).

Ainsi, la BAM a demandé à Attijariwafa Bank, à la Banque Centrale Populaire (BCP) et à la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE) de freiner leur expansion en Afrique et de s’atteler à développer leurs implantations actuelles.

Elle souhaiterait que les groupes bancaires transfrontaliers marocains consolident leur présence actuelle dans les pays où ils opèrent déjà, en y intégrant leurs normes comptables et leurs systèmes informatiques plutôt que de s’implanter dans de nouveaux marchés, redoutant une transmission des risques macro-financiers qui pourraient venir des pays africains et impacter négativement l’économie marocaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here