FMI: Bank Al Maghrib tire la sonnette d’alarme

La Banque centrale du royaume chérifien, Bank Al Maghrib (BAM), a exprimé son inquiétude quant à l’expansion rapide des banques marocaines en Afrique, selon un rapport du Fonds monétaire international (FMI).

Ainsi, la BAM a demandé à Attijariwafa Bank, à la Banque Centrale Populaire (BCP) et à la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE) de freiner leur expansion en Afrique et de s’atteler à développer leurs implantations actuelles.

Elle souhaiterait que les groupes bancaires transfrontaliers marocains consolident leur présence actuelle dans les pays où ils opèrent déjà, en y intégrant leurs normes comptables et leurs systèmes informatiques plutôt que de s’implanter dans de nouveaux marchés, redoutant une transmission des risques macro-financiers qui pourraient venir des pays africains et impacter négativement l’économie marocaine.

Article précédentLait cru : le ministère de la Santé met en garde
Article suivantTunisie-CHAN 2016: La Tunisie s’incline face à la Libye
Imen ZINE-Journaliste
Imen ZINE est Journaliste spécialisée en Economie depuis Janvier 2008. Elle occupe ce poste à L’Economiste Maghrébin depuis Mars 2012. Elle a obtenu une maîtrise en Journalisme francophone de l’Institut du Journalisme et des Sciences de l’Information de Tunis (IPSI) en Juin 2005.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here