Tunisie – BT : hausse de 8% du résultat brut d’exploitation prévue en 2015

Lors de l’Assemblée générale ordinaire ( AGO ) de la Banque de Tunisie ( BT ) tenue hier, en présence des membres du Conseil d’administration, Habib Ben Saad, PDG de la banque a souligné qu’au terme de l’exercice 2014, les dépôts à vue ont occupé une place importante dans l’ensemble des ressources avec 32,2%.

Les dépôts à terme et les certificats de dépôts sont, quant à eux, passés de 1,090 milliard de dinars en 2013 à 1,209 milliard de dinars à fin 2014, soit une croissance de 10,9%.

Pour les dépôts d’épargne, ils ont enregistré une évolution de 6,9%, pour s’élever à 750,8 millions de dinars (MDT) contre 702,6 MDT.

Dans le même ordre d’idées, M. Ben Saad a affirmé que le volume global des crédits nets à la clientèle a affiché une augmentation de 4,5%, passant de 3,057 milliards de dinars en 2013 à 3,195 milliards de dinars en 2014. Et le volume global des créances brutes a enregistré une progression de 4,9% à 3,433 milliards de dinars.

En ce qui concerne les crédits à court terme de la banque, ils ont atteint une hausse de 2,8%, pour un encours de 1,778 milliard de dinars. Les crédits à la consommation ont grimpé de 2,5% pour atteindre un encours de 689,2 MDT.

Toujours au terme de l’exercice 2014, le total du portefeuille titres de la BT a enregistré une augmentation de 21,1%, passant de 426,9 MDT en 2013 à 516,8 MDT en 2014. Le portefeuille obligataire a plié de 50% et le portefeuille des participations de 1,4% entre 2013 et 2014. Par contre, les fonds gérés ont progressé de 36,8%.

Du côté du PNB, il a affiché  un accroissement de 9,3%, pour s’établir à 196,445 MDT en 2014 contre 179,8 MDT une année auparavant.

La BT a également atteint une hausse de 8,8% de son résultat brut d’exploitation ( RBE ) à 129,587 MDT.

Pour le résultat net, il  a enregistré une évolution de 18,9%, passant de 73,7 MDT à 87,6 MDT.

Perspectives d’avenir

La BT prévoit, en 2015, une reprise de l’investissement, dont l’évolution est fortement tributaire du rétablissement de la confiance et l’appui à apporter aux opérateurs économiques en difficulté.

Pour réaliser ses objectifs fixés dans le plan d’action, la banque compte renforcer sa politique commerciale, optimiser sa relation client et réorganiser la direction des engagements.

Elle prévoit, en effet, une progression de 7% de son PNB et de 8% de son résultat brut d’exploitation. La BT prévoit, de même, une évolution de ses dépôts de la clientèle à un rythme soutenu de plus de 10%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here