Grâce au pétrole de schiste, les USA surclassent les Saoudiens

Dans sa revue statistique sur l’énergie mondiale publiée mercredi, le géant pétrolier BP annonce que, grâce au pétrole de schiste, le  plus grand producteur d’or noir au monde n’est plus l’Arabie saoudite mais les Etats-Unis.

Cette performance a été réalisée grâce au pétrole de schiste, que les Américains ont décidé d’exploiter à fond. La production mondiale a ainsi cru à un rythme jamais constaté auparavant, de 2,1 millions de barils par jour, les seuls Etats-Unis ont augmenté leur production de 1,6 million de barils jour.

« Les Etats-Unis ont dépassé à la fois l’Arabie saoudite et la Russie, en tant que premier producteur mondial de pétrole pour la première fois depuis 1975 », a indiqué Bob Dudley, le directeur général de BP, ajoutant que les implications de la révolution du schiste américain sont « profondes ».

Pourtant, nombre d’observateurs ont cru que les prix bas du pétrole allaient fragiliser les producteurs américains, étant donné que l’exploitation de l’huile de schiste coûte bien plus cher que celle de l’or noir traditionnel. Mais les industriels américains ont su s’adapter.

Les Etats-Unis ont donc pu réduire considérablement leurs importations de pétrole. Elles ont atteint en 2014 moins de la moitié de leur plus haut niveau de 2005, détaille le directeur général de BP. Si bien que le premier importateur de pétrole mondial n’est plus l’Amérique du Nord, mais la Chine.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here