Habib Essid : “La pérennité de l’Etat est une nécessité et une ligne rouge “

Le pays est menacé par le terrorisme et la situation économique est difficile a déclaré Habib Essid devant l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP)  lors de la séance plénière de l’ARP pour présenter le bilan des 100 jours de son gouvernement.

Dans le Volet social, le chef du Gouvernement  Habib Essid a dans son allocution appelé à la mise en œuvre du contrat social conclu entre les partenaires sociaux le 14 janvier 2011.

Concernant le volet économique, il a mis l’accent sur la nécessité de veiller aux équilibres financiers des caisses sociales dont la situation actuelle est très difficile, ce qui fragilise le système de retraite. C’est pourquoi le gouvernement a élaboré un projet de loi sur le recul de l’âge de la retraite, l’adhésion à ce nouveau régime étant dans cette étape facultative. Toujours dans le volet social, Essid a annoncé l’augmentation du taux d’intégration des handicapés dans les emplois.

Abordant les volets investissement et développement, le chef du gouvernement a annoncé que son gouvernement a adopté une série de mesures pour relancer l’économie nationale. C’est ainsi que de grands projets bloqués ont été redémarrés grâce aux solutions trouvées pour les problèmes fonciers qui empêchaient leur finalisation comme c’est le cas des autoroutes, du projet gazier Naoura. De même pour d’autres projets, des appels d’offres internationaux ont été lancés. Côté projets hydrauliques, trois barrages ont été achevés et le quatrième sera prêt début 2016.

Pour ce qui est environnement et aménagement du territoire, le chef du gouvernement a déclaré que l’environnement a été gravement atteint ces dernières années et que son gouvernement s’est attelé durant ces trois derniers mois à  freiner cette dégradation et à mettre en œuvre des mesures urgentes comme par exemple la décharge publique de Djerba pour laquelle une solution a été trouvée et mise en œuvre. En outre, une extension de la décharge de Borj Chakir a été réalisée.

Pour la prochaine période, des fonds d’un montant de 158 millions de dinars ont été mobilisés pour la réalisation de 30 projets touchant les réseaux d’assainissement, le traitement des eaux usées touchant 24 gouvernorats. De même 2011 quartiers dans 22 gouvernorats seront assainis.

Abordant la question des grandes réformes, Habib Essid a déclaré que les mesures urgentes prises par son gouvernement étaient nécessaires mais le plus important reste l’adoption et la mise en œuvre des grandes réformes. “Notre destin est entre nos mains, a-t-il déclaré, et ces réformes sont incontournables pour éviter qu’elles ne nous soient dictées de l’étranger”.
La réforme de notre système économique et social est indispensable, a-t-il soutenu, et sera intégrée dans le Plan de développement économique 2016/2020 qui est en cours de préparation et dont la note d’orientation sera transmise bientôt à toutes les parties prenantes pour avis et pour une large consultation.  Le plan de développement en cours de préparation mettra également l’accent sur les secteurs à forte valeur ajoutée, générateurs de croissance et créateurs d’emplois au niveau national et régional.

Parmi les grands projets, Essid a annoncé l’extension du réseau autoroutier qui doit passer d’une longueur de 356 Km actuellement à 2020 Km. L’étude relative à cette extension sera finalisée en 2015. Autres projets cités par le chef du gouvernement : l’extension du réseau fibre optique, la multiplication des zones industrielles et des pôles technologiques et l’exécution du projet Tunisie Numérique 2020.

Il a ensuite abordé la question de la réforme fiscale et en particulier de l’administration fiscale qui sera soumise à une gestion par objectifs et l’adoption de la méthode dite de ” la guillotine” pour l’allégement des procédures administratives.

Concernant les investissements, il a annoncé que le nouveau code de l’investissement, simplifié, clair et global est en finalisation, l’objectif étant d’encourager les investissements internes et internationaux.

Toujours dans le volet des réformes, il a cité celle du système éducatif qui vise l’instauration d’un enseignement public gratuit, de qualité, démocratisé et unifié. De même, les centres de formation professionnelle subiront une réforme pour mieux les adapter aux besoins du marché de l’emploi. Outre l’amélioration de la qualité de l’enseignement supérieur, la recherche développement sera renforcée et encouragée à travers la mise en œuvre d’un plan stratégique pour son intégration dans le système RD européen.

Côté santé,  la réforme aura pour objectif une amélioration des prestations fournies notamment au niveau des unités de santé de base, la création de pôles de santé régionaux et l’extension de la couverture sociale.

Par ailleurs, le gouvernement veillera à la mise en œuvre de la nouvelle Constitution de la Tunisie et élaborera les textes nécessaires pour l’organisation des élections régionales en 2016.

Après avoir mis l’accent sur l’importance de la justice transitionnelle, Essid a déclaré que la Tunisie qui a su surmonter sa crise politique par le consensus saura surmonter sa crise économique par le consensus.

En conclusion, le chef du gouvernement a déclaré que son gouvernement veillera à la mise en œuvre des revendications de la révolution du 14 janvier dans le respect de la loi et de l’Etat de droit.

Dans ce sens il a déclaré :  “Nous devons tirer les leçons du passé. Nous avons besoin d’un projet national complet, réaliste, ambitieux, civilisationnel, économique et culturel qui mette en exergue la culture du travail et de la productivité et de l’effort car la valeur  travail a malheureusement régressé.  Chacun doit demander ses droits mais il ne doit pas oublier ses devoirs. Je lance un appel pour un élan national sincère, car si nous restons unis nous pourrons relever  relever  tous les défis.
La pérennité de l’Etat est une nécessité et une ligne rouge car sans l’Etat c’est le vide et la gabegie. Il faut prendre garde aux menaces du régionalisme, du sectarisme. L’unité nationale est une ligne rouge. Le gouvernement prendra son entière responsabilité et ne pliera pas.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here