« L’ampleur des revendications sociales ne permettra pas à la Tunisie de s’en sortir »

l'économie tunisienne

Invité à titre de commentateur sur le plateau d’un talk-show télévisé, diffusé sur Al Hiwar Ettounsi vendredi, l’expert économique Ezzedine Saidane a fait une analyse peu rassurante de l’évolution de la conjoncture économique en Tunisie.

Selon les dernières estimations du Fonds monétaire international(FMI) concernant le taux de croissance de la Tunisie pour 2015, celui-ci devrait s’établir aux alentours de 3% en 2015, alors que selon le dernier rapport de l’Institut national de la statistique (INS), le taux de croissance durant le premier trimestre de 2015 n’a atteint que 1.7% contre 2.2% pour la même période de 2014.

On rappelle aussi que le produit national brut (PNB) a baissé de 0.2% par rapport au 4e trimestre de l’année 2014. Les exportations s’élèvent à 9726.7 MD pour le mois d’avril 2015, contre 13309 MD pour les importations.

Dans ce cadre, Ezzedine Saidane a averti que cette baisse du taux de croissance au cours du premier trimestre 2015 (aux alentours de 1,7%) «permettra à peine de rembourser les intérêts des crédits contractés par le pays ».

A la question de savoir si la Tunisie est en mesure de s’en sortir, l’expert économique a indiqué que la «conjoncture actuelle n’est pas favorable aux réformes », ajoutant « que l’ampleur des revendications sociales ne permettra pas à la Tunisie d’exécuter les réformes exigées pour honorer ses engagements envers le FMI ».

Sit-in phosphates Tunisie L'Economiste MaghrébinEt plus encore, a déploré M. Saïdane, le blocage des activités d’extraction du phosphate et la régression de l’activité touristique, qui représentent respectivement 6 et 7% de l’économie nationale, constituent un autre indicateur de difficulté entravant les réformes. A tout cela viennent s’ajouter les transferts des Tunisiens résidant à l’étranger qui ont baissé par rapport à leurs niveaux habituels.

Il a, par ailleurs, pointé «l’absence d’un programme clair et le manque de visibilité qui caractérise le gouvernement Essid.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here