Tunisie : Des dispositions pour la reprise immédiate du secteur du phosphate

À l’issue d’un Conseil ministériel vendredi, et qui a été consacré à la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) et de ses filiales, le chef du Gouvernement, Habib Essid, a annoncé des mesures visant à permettre la reprise immédiate des activités du secteur des phosphates, lit-on dans un communiqué de la présidence du Gouvernement.

Rappelons que les activités du secteur du phosphate ont été complètement suspendues cette dernière période suite à l’arrêt de l’extraction et de la production, à la baisse des réserves et à l’arrêt des opérations de transformation.

Habib Essid a également indiqué qu’un audit aura lieu concernant les méthodes de gestion de la CPG et de ses filiales, en vue de consolider les règles la bonne gouvernance.

En outre, il a évoqué le démarrage de la préparation d’un programme pour les besoins de la CPG en ressources humaines, estimés à 1500 agents, pour la période 2016/2018. Le même communiqué indique que la prestation des responsables régionaux sera par ailleurs évaluée à tous les niveaux, et ceux qui n’auront pas rempli leur devoir seront remplacés.

Dans ce sens, il a chargé le ministre auprès du chef du Gouvernement chargé des Relations avec les instances constitutionnelles et la société civile de contacter les organisations nationales, les structures de défense des droits de l’Homme et les représentants de la société civile de la région, afin de vérifier et de contrôler, à partir de la semaine prochaine, les précédentes promesses dans le domaine de l’emploi.

D’autre part, le chef du Gouvernement a annoncé la réactivation des sociétés de l’environnement, à travers l’établissement de leur programme de travail et du mécanisme de prestation de services avec les structures bénéficiaires, soulignant que le paiement des salaires sera dépendant de la présence et du travail effectifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here