L’Economiste Maghrébin fête ses 25 ans

25 ans déjà et pas une ride. Toujours aux avant-postes, droit dans ses bottes, fidèle aux valeurs et idéaux qui font l’honneur de ce métier. L’Economiste Maghrébin, car c’est de lui qu’il s’agit, a traversé la dernière décennie du 20ème siècle et franchi la ligne du 21ème siècle sans surprise, sans crainte de se voir largué ou dépassé, sans doute à force de questionnements, d’interrogations et de mises en cause permanentes. Nous avons su décrypter les signaux annonciateurs d’une nouvelle cartographie de l’économie et de la puissance mondiale.

On voyait venir les mutations technologiques majeures, les nouveaux défis et enjeux d’une mondialisation qui profite aux plus puissants, aux plus agiles et aux plus réactifs. Nous avons eu, dans ce tourbillon d’événements ininterrompus, notre part d’erreur, d’oubli, de doute et de… silence. Nous n’étions pas toujours outillés pour briller sur plusieurs fronts. Mais nous pensons avoir fait l’essentiel de ce que nous impose notre métier de journaliste. Nous n’avons pas failli à notre devoir d’informer, de décrypter, d’alerter et d’anticiper sur ce que sera l’actualité de demain, et de proposer un autre regard sur l’économie.

Nous voulions faire de l’Economiste Maghrébin le magazine de celles et ceux qui font et qui vivent l’économie, en mettant à chaque fois en perspective les événements qui comptent et qui structurent le paysage géoéconomique mondial. Nous avons quelques raisons de croire que nous ne sommes pas loin de notre but. Le 2 mai 1990, paraissait le premier numéro de l’Economiste Maghrébin. Il fallait d’énormes convictions pour oser se lancer dans une telle aventure, sans moyens et sans appuis. Le pari était des plus risqués, dès lors que nous n’avions guère de tradition en la matière : la suite nous a confortés dans notre détermination.

Depuis, il ne s’est passé aucune quinzaine sans que l’Economiste Maghrébin ne soit affiché dans les kiosques. On a eu droit à quelques critiques et souvent à des reproches pas toujours infondés, mais vous êtes à chaque fois plus nombreux à nous manifester votre confiance et votre soutien. L’occasion pour nous de rendre hommage à la fois à nos lecteurs et à nos annonceurs, tous deux, les principaux garants de notre indépendance. Vous êtes à chaque numéro plus nombreux à nous lire, à vous abonner et à utiliser notre support pour vos messages publicitaires. Ultime fierté, le nombre en constante évolution des jeunes et des femmes qui se retrouvent dans notre démarche et notre ligne éditoriale. Notre enthousiasme vient de cette adhésion. Qui donne davantage de sens au combat qui est le nôtre.

Premier éditorial de l'Economite Maghrébin paru le 2 mai 1990
Premier éditorial de l’Economite Maghrébin paru le 2 mai 1990

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here