Tunis : La nouvelle administration de l’Atuge présente sa feuille de route

L’Atuge, l’Association des Tunisiens des Grandes écoles, a organisé ce jeudi 30 avril, dans un hôtel de la place, une conférence de presse pour le lancement d’un prochain forum qui aura lieu à Paris sous le thème “Tunisie 2030”.

Interrogé à cette occasion sur les différents projets réalisés, le président de l’association, Hatem Chebeane, a répondu: “ Nous avons traité plusieurs thèmes comme l’emprunt national. Maintenant, nous avons lancé plusieurs projets parmi lesquels Action prépa et les mardis de l’Atuge, durant lesquels il y a des débats avec les différents intervenants. Le 23 mai nous organiserons un symposium international sur “l’environnement, l’alimentation et la santé”.

Lors de la conférence, une nouveauté a été annoncée, l’Atuge au féminin. Il s’agit d’un club qui a été récemment créé pour l’égalité des chances et pour donner plus de visibilité aux femmes atugéennes, et un événement aura lieu prochainement et regroupera les atugéennes le 20 juillet prochain.

Aymen Erraies, le secrétaire général, a quant à lui déclaré : “Avant la révolution on utilisait l’Atuge comme un moyen d’agiter les idées, mettre l’accent sur les thèmes dont personne ne veut  parler comme par exemple le contrat social. Aujourd’hui, on veut être plus dans l’action, nous avons un pôle de compétence. Nous croyons dur comme fer que tout seul on va vite, mais qu’ensemble on va plus loin”.

Pour aller plus loin, “ il ne suffit pas de dire aux gens : bonne chance il faut la leur offrir”, tel est l’objectif du projet “ Rev educ”

De son côté, Rafik Kanoun, membre de l’Atuge, a déclaré que l’idée est venue juste après la révolution, le 28 février 2011 : “ Comme nous avons eu la chance d’avoir une éducation, nous avons voulu faire de même et on s’est tous mis d’accord pour trouver comment on peut aider ces jeunes et rapprocher les deux rives ”, a-t-il indiqué.

Ce qui est émouvant en les rencontrant c’est de les trouver avides de club. Chacun a des talents cachés, ceux qui dessinent, ceux qui écrivent des proses etc.… Ceci nous a poussé à les aider, pour qu’ils soient mieux équipés dans l’avenir, nous avons envie de faire plus, et nous continuons de le faire”, a-t-il conclu.

Le Rev educ a dans son programme, la bibliothèque mobile cofinancée par une entreprise allemande Dax Mayer. Il s agit d’un bus équipé de livres et qui ira vers les écoles primaires, dans les régions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here