Tunisie–Moody’s: Slim Chaker fait le point sur la situation économique et financière

Loi budget organique

Lors de son entretien, hier, avec une délégation de l’Agence de notation Moody’s, Slim Chaker, ministre des Finances, a présenté un aperçu sur la situation économique et financière de la Tunisie, ainsi que les plus importants indicateurs des finances publiques à la lumière de la conjoncture nationale et internationale et des derniers événements du Bardo et leur impact sur le secteur du tourisme et sur l’investissement.

A cette occasion, le ministre a précisé que le projet de la loi de finances complémentaire, qui sera prêt en juillet 2015, prendra en compte les changements des indicateurs par rapport aux prévisions de la loi de finances.  Il a souligné, en outre, l’avancement des grandes réformes économiques engagées par le gouvernement, notamment celles relatives à la fiscalité, les finances publiques, la modernisation de la douane et celle du secteur bancaire.

A cet égard, il a affirmé que l’opération du full audit des trois banques publiques est achevée et que la Société Tunisienne de Banque (STB) et la Banque de l’Habitat (BH) ont approuvé leurs Business Plan et le montant de la recapitalisation qui est à hauteur de 756 millions de dinars pour la STB et de 200 millions de dinars pour la BH, en attendant l’approbation finale par les assemblées générales ordinaires et extraordinaires.

Quant à la Banque Nationale Agricole (BNA), M. Chaker a indiqué qu’elle présentera son Business Plan avec un petit décalage par rapport aux deux autres  banques, vu les difficultés enregistrées au démarrage du full audit en 2013, estimant que le projet global de la recapitalisation sera soumis au vote de l’Assemblée des Représentants du Peuple.

Le ministre a, par ailleurs, réitéré le souci du gouvernement d’accélérer le rythme des réformes et de mettre en place un nouveau modèle de développement qui réponde aux exigences de la période à venir et qui se base sur les secteurs innovants et de grande valeur ajoutée.

Il a également déclaré que l’incitation à l’investissement et la mise en place d’un climat propice à l’investissement et d’un cadre légal adéquat demeure la priorité absolue du gouvernement, notant qu’un forum international des investisseurs se tiendra à Tunis en novembre 2015.

Au final, Slim Chaker a annoncé que la Tunisie a su réussir la phase de transition politique et la tenue des élections présidentielles et législatives dans un climat démocratique et transparent et selon les normes internationales,  ajoutant que le pays doit à présent réussir la phase la plus délicate pour sa pérennité, à savoir la transition économique, sociale et sécuritaire.

La Tunisie, est selon ses propos, dotée de multiples performances qui l’aideront à relever les défis. Néanmoins, elle a besoin du soutien de la communauté internationale et de ses partenaires pour l’appuyer dans sa transition économique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here