Maroc – FMI : Deuxième plus forte croissance de la région Mena en 2015, juste après le Qatar

Selon le FMI, l’institution internationale dirigée par Christine Lagarde, au sein de la région Menap et après le Qatar qui vient en tête, le Maroc connaîtra en 2015 une croissance de 4,4% qui devrait s’accélérer à 5% en 2016.

Toujours pour l’année 2015, la croissance du PIB marocain connaîtra même la plus forte progression de la région Menap, à l’exception du Qatar qui poursuit son envolée (+7% en 2015) en relation avec la montée en puissance de ses projets énergétiques.

Le Maroc devrait connaître également, dans les deux ans à venir,  une légère amélioration de son solde extérieur courant et une encore plus légère amélioration de son taux de chômage (8,9% en 2016).

Toujours selon le FMI, la chute du prix des hydrocarbures va soutenir la croissance des principales économies développées, mais les pays dépendant de ces matières premières en subiront le contrecoup.

Ainsi, les pays exportateurs de pétrole (Etats du Golfe, Yémen, Iran, Irak, Libye et Algérie), devraient croître de 2,4% seulement cette année, contre 3,9% prévus en octobre, avant de reprendre plus de vigueur en 2016 (+3,5%).

A l’inverse, les pays importateurs (Egypte, Pakistan, Maroc, Tunisie, Liban, Jordanie….), dont le Maroc, devraient voir leur équilibre extérieur s’améliorer, au bénéfice de la croissance. Celle-ci devrait atteindre en moyenne 4% en 2015 puis 4,4% l’an prochain après les 3% de 2014. A noter le redressement de l’Egypte (+4%) et dans une moindre mesure de la Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here