Sécurité : Des caméras de surveillance seront installées dans des villes tunisiennes

Dans une déclaration sur les ondes dune radio locale, le ministre de l’Intérieur Mohamed Najem Gharsalli  a confirmé que,  depuis le mois de mars 2013, les autorités tunisiennes ont interdit à  plus de 12 mille Tunisiens de se rendre à l’étranger pour rejoindre les rangs des organisations terroristes dans les zones de tension et de conflits.

Le ministre de l’Intérieur a, par ailleurs, indiqué que, durant le premier  semestre 2015, près de 1000 personnes ont été renvoyées devant les  tribunaux  après avoir rejoint des groupes terroristes.

Mohamed Najem Gharsalli a également révélé que le ministère, et dans le cadre de sa lutte contre le terrorisme, va acquérir plusieurs équipements sécuritaires spéciaux d’une valeur de 53 millions de dinars, notamment des chars d’une valeur de 41.7 millions de dinars et des hélicoptères d’une valeur de 25 millions de dinars.

« Des caméras de surveillance, d’une valeur de 6.5 millions de dinars, seront installées dans les villes de Tunis, Kasserine, Jendouba, Le Kef et Sidi Bouzid », a ajouté le ministre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here