Historique : poignée de main entre Obama et Castro

Historique : le Sommet des Amériques au Panama a été marqué, vendredi, par une poignée de main en coulisses entre Barack Obama  et son homologue cubain, Raoul Castro, qui ont également échangé quelques mots sourire aux lèvres.

Les deux dirigeants, rapporte l’hebdomadaire Le Point,  se retrouvent ce samedi en marge du Sommet  pour une rencontre historique qui marquera une étape décisive dans le rapprochement entre les deux pays : il  s’agira du premier échange entre présidents des deux pays depuis 1956, soit cinq ans avant la rupture des relations diplomatiques entre les États-Unis et Cuba.

Mais comment résoudre un contentieux hérité de 53 années d’affrontements ? Déjà,  le département d’État a entamé les démarches pour la levée d’un premier obstacle : la présence de Cuba sur la liste américaine des pays soutenant le terrorisme, sachant que le retrait de cette liste est la principale condition posée par Cuba à la réouverture d’ambassades dans les deux pays. De plus, précise  Le Point, La Havane  a prévenu que la normalisation ne sera pas possible tant que sera maintenu l’embargo en vigueur depuis 1962 contre Cuba.

Restent les épineux dossiers de la base navale de Guantánamo occupée par les troupes américaines depuis 1903, et celui des compensations demandées par les deux pays pour les dégâts de l’embargo et la nationalisation de biens américains après la révolution castriste. Mais ce rapprochement a été possible car une majorité de citoyens aussi bien américains que cubains y sont favorables : de récents sondages ont montré que 59 % des Américains et 97 % des Cubains sont favorables à la normalisation des relations entre les deux pays.

1 COMMENTAIRE

  1. Heureusement que l’imbecillité américaine a pris fin! Je ne peux m’empêcher de penser qu’on a maltraité Cuba, de même qu’on a refusé de l’aide à Nasser pour la Construction du barrage d’Assouan , on a poussé Nasser comme Castro dans les bras de l’union soviétique,! et cette stupidité américaine qui prétend que la Souris( Cuba) met l’éléphant ( USA )en danger ! Il faut vraiment être débile pour croire à tout ca, mais je suis tout de même content pour Cuba.
    Mais Obama devrait mener sa politique à bon port , surtout sa promesse pour les Palestiniens
    on l’a récompensé par le prix Nobel, malheureusement jusqu’à présent rien n’est changé !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here