WhatsApp lance les appels vocaux gratuits

WhatsApp, leader mondial en matière de messagerie instantanée , propose désormais à ses utilisateurs de passer des appels vocaux gratuitement. La fonctionnalité est disponible pour Android, les usagers iOS devront par contre patienter quelques semaines avant d’y avoir accès.

La nouvelle fonctionnalité est disponible aussi bien sur Play Store que sur le site de WhatsApp qui propose la dernière version en date (version 2.12.19). L’application contient dorénavant 3 onglets : un pour la gestion des contacts, un pour les messages et un troisième réservé aux appels ainsi que l’historique des coups de fil. Selon Brian Acton, cofondateur de l’application, les utilisateurs d’iPhone devront attendre encore quelques semaines avant de pouvoir y accéder.

L’initiative de WhatsApp pourrait être qualifiée d’attaque  frontale vis à vis de ses concurrents dont Skype (Microsoft) et Viber (Rakuten), qui proposent depuis de longue date ce type de service. Cependant, WhatsApp présente un avantage de taille : avec ses 700 millions d’utilisateurs actifs, il s’impose incontestablement comme leader mondial en matière de messagerie instantanée.

Les opérateurs téléphoniques pourraient également se sentir menacés compte tenu du fait  qu’il suffit d’une connexion 3G ou 4G ou dune connexion Wi-Fi  à portée, pour effectuer des appels vocaux gratuitement même à l’étranger.

L’application devenue propriété de Facebook, depuis  février 2014 pour 19 milliards de dollars, devrait cibler les utilisateurs des pays émergents, chez lesquels les opérateurs téléphoniques proposent encore des forfaits limités coûteux même pour les appels locaux.

Dans des pays comme la France, où la majorité des forfaits téléphoniques sont illimités (pour les appels locaux) , le problème se pose pour les appels internationaux,  encore payants chez la majorité des opérateurs téléphoniques.Pourtant,  il n’est pas question de céder à la panique, la qualité des réseaux internet, pas toujours optimale, qui altère souvent celle des appels vocaux, devrait dissuader un certain nombre d’utilisateurs d’abandonner les appels classiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here