Après les Rafale français, des F16 pour l’Egypte

Lors d’une conversation téléphonique, le président Obama a annoncé hier, mardi 31 mars à son homologue égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, la levée du gel sur la livraison de 12 avions de chasse F-16, 20 missiles Harpoon ainsi que des pièces pour chars Abrams M1A1.

Par souci de Realpolitik, la Maison-Blanche semble prendre en considération le rôle incontournable de l’Egypte, le plus peuplé et le mieux armé des pays arabes, qui se pose de surcroît comme un bouclier régional contre l’avancée des djihadistes de l’EI au Moyen-Orient.

Lors de cette conversation téléphonique, rapporte l’AFP, Barack Obama a également indiqué au président égyptien qu’il continuerait à demander une aide annuelle de 1,3 milliard de dollars pour l’Egypte au titre de l‘assistance militaire.

Pour rappel, les Etats-Unis allouent chaque année 1,5 milliard de dollars d’aide à l’Egypte, dont 1,3 milliard dans le domaine militaire. Une partie de celle-ci avait été gelée après la répression contre les partisans du président islamiste Mohamed Morsi, destitué par l’armée le 3 juillet 2013.

L’annonce américaine intervient moins de deux mois après la signature d’un accord entre Paris et Le Caire portant sur l’exportation de 24 exemplaires de l’avion de combat français Rafale, preuve de la volonté de l’Egypte de diversifier ses sources d’armements.

1 COMMENTAIRE

  1. Évidemment l’Égypte doit travailler , pour l’aide financière fournie par l’Arabie Saoudite ! La lutte contre le daech,, mais qui a financé cette vermine ? C’est le secret de polichinelle , c’est incroyable que ces sommes d’argent auraient fait des miracles chez ceux qui en avaient besoin , pour l’instruction , la santé ! On préfère gaver les gens de religion basée sur la haine , et nous la recevrons tel qu’un boomerang en pleine gueule !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here