Ferme condamnation internationale

Les Etats-Unis condamnent « avec la plus grande fermeté » lattaque terroriste meurtrière  au musée national du Bardo à Tunis, où des hommes armés ont tué 19 personnes et en ont blessé plus de 20, écrit le secrétaire d’Etat John Kerry dans un communiqué.

Tout en transmettant ses sincères condoléances aux familles des victimes, le chef de la diplomatie américaine salue « la réponse rapide des autorités tunisiennes face à la violence gratuite ainsi que leurs efforts pour résoudre la crise des otages et restaurer le calme ».

Les Etats-Unis continuent de soutenir le gouvernement tunisien dans ses efforts pour faire avancer une Tunisie sûre, prospère et démocratique, ajoute le communiqué.

La directrice générale du Groupe de la Banque mondiale, Sri Mulyani Indrawati a présenté au nom du Groupe de la Banque mondiale, ses plus sincères condoléances aux familles des victimes ainsi qu’au peuple et au Gouvernement tunisiens. « Je suis profondément attristée par les horribles attentats survenus dans l’historique Musée du Bardo de Tunis », a-t-elle dit.

Et d’ajouter : « Dans la région, la Tunisie est l’exemple même d’une transition démocratique réussie. Depuis 2011, les Tunisiens franchissent obstacle après obstacle et démontrent qu’ils sont profondément attachés à transformer leur pays de manière pacifique.Les attaques, qui se sont produites durant ma visite dans le pays, ne feront que renforcer notre volonté de soutenir le peuple tunisien et aider le gouvernement à créer une croissance équitable et partagée ».

Bouteflika attentat Bardo L'Economiste MaghrébinLe président Abdelaziz Bouteflika a affirmé dans un message à son homologue tunisien, Béji Caïd Essebsi, le soutien « ferme » de l’Algérie à la Tunisie, suite à l’attaque terroriste qui a ciblé mercredi le musée du Bardo à Tunis.

« Face à cette tragique épreuve qui a frappé le peuple tunisien frère, je vous présente ainsi qu’au peuple et gouvernement tunisiens, au nom du peuple et gouvernement algériens ainsi qu’en mon nom personnel, mes sincères condoléances en vous exprimant notre ferme condamnation de cet acte criminel abject contraire à nos valeurs et aux principes de notre religion », ajoute le chef de l’Etat.

« Permettez-moi de vous faire part des condoléances fraternelles du peuple algérien. Nous vous assurons la sincérité de nos sentiments de fraternité et de notre solidarité inconditionnelle en toutes circonstances », a poursuivi le président Bouteflika.

SteinmeierEn Allemagne, le ministre fédéral allemand des Affaires étrangères Steinmeier a déclaré que la prise d’otages et l’assassinat de visiteurs pacifiques au Musée du Bardo, de Tunisiens et de touristes étrangers est une lâche attaque contre tous et une violation odieuse de toutes les valeurs de l’humanité. « Nous sommes effrayés et horrifiés en même temps. Comme beaucoup d’autres Allemands, moi aussi, j’ai récemment visité le merveilleux Musée du Bardo à Tunis et mené des entretiens politiques juste à côté. Toutes mes pensées et ma sympathie sont avec les familles et les proches des victimes et avec le peuple tunisien qui ne souffre pas pour la première fois de la violence terroriste cruelle », a-t-il dit.

Et d’ajouter : « Si les agresseurs avaient l’intention de déséquilibrer la jeune démocratie tunisienne et de la détourner de son chemin, je tiens à exprimer ma ferme conviction qu’ils ne vont pas réussir et qu’il ne faut pas qu’ils arrivent à leur objectif. Il est également impératif de trouver les instigateurs et les condamner. Si nous vous pouvons aider, nous le ferons volontiers. L’Allemagne se tient aux côtés de la Tunisie et soutiendra autant que possible ce pays sur son chemin de la démocratie ».

En Argentine, le gouvernement argentin a condamné énergiquement l’attaque terroriste qui a eu lieu au Musée du Bardo, dans lequel des citoyens tunisiens et des touristes de diverses nationalités ont perdu la vie.

L’Argentine a exprimé sa solidarité envers le gouvernement et peuple tunisiens, ainsi qu’envers tous les pays qui comptent des ressortissants parmi les victimes.

L’Argentine  a renouvelé son inaltérable engagement pour la paix et la lutte contre le terrorisme dans toutes ses formes, ainsi que sa ferme volonté et décision politique de continuer à renforcer les mécanismes de la coopération internationale, tout en respectant pleinement les lois et les Droits de l’homme, en tant que seul chemin des sociétés démocratiques pour faire face à ce fléau. »

En France, le Premier ministre français Manuel Valls a écrit sur sa page Twitter  » Je suis Tunisien »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here