Tunisie – Om Zied : «BCE est déterminé à tourner la page de la Révolution»

Le président de la République Béji Caïd Essebsi n’a décoré, lors de la cérémonie organisée à l’occasion du 4e anniversaire de la Révolution, que ceux qui lui ont permis d’accéder au pouvoir, à savoir les composantes du Quartet, parrainant le Dialogue national ; c’est ce qu’a souligné, hier, la journaliste et activiste politique Naziha Rejiba, alias Om Zied.

« Le président de la République aurait dû décorer les familles des martyrs et blessés de la Révolution en premier. Les assassinats politiques perpétrés en Tunisie après la Révolution ont servi d’instrument pour faire du chantage sur Ennahdha pendant le règne de la Troïka », a-t-elle avancé, en ajoutant que  Beji Caïd Essebsi semble déterminé  à tourner la page de la Révolution, mais « il n’arrivera jamais à l’enterrer ni à saboter le processus de la justice transitionnelle ».

La Révolution, a affirmé Om Zied, a permis de briser la barrière de la peur et de mettre à jour le concept de citoyenneté. « Je mets en garde le nouveau régime contre toute régression en matière des droits et libertés », a-t-elle averti, solennelle.

Concernant les médias tunisiens, Naziha Rejiba a estimé qu’ils ont joué un rôle « très négatif » après la Révolution et notamment pendant la campagne électorale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here