Algérie : mouvements de protestation contre le gaz de schiste

gaz-de-schiste-en-algerieLe mouvement de protestation anti gaz de schiste, déclenché le 31 décembre dernier à In Salah en Algérie a gagné au fil des jours toutes les villes du Sud. En effet, le programme des 100 puits prévu par le gouvernement inquiète au plus haut point.

Des centaines d’étudiants ont défilé à Tamanrasset, à 2000 km au sud d’Alger, mardi dernier et s’ajoutent aux milliers d’habitants qui manifestent dans plusieurs villes de la région du Grand sud depuis plus d’une semaine.

C’est la ville de In Salah qui abrite depuis des semaines un sit-in avec une centaine de jeunes qui restent en faction durant toute la nuit, dans des tentes, et dés le matin plus de 2000 manifestantes et manifestants reprennent leurs positions pour scander tous les jours les mêmes slogans contre «les dangers du gaz de schiste sur l’environnement» et «pour l’arrêt définitif de l’exploitation des puits».

Selon les experts américains, il y aurait environ 200 000 milliards de m3 de réserves de gaz de schiste dans cette zone. Mais l’exploitation de ce gaz a provoqué l’inquiétude des habitants, qui ont réussi à se mobiliser.

1 COMMENTAIRE

  1. La chute libre des prix du pétrole, rendra le schiste non rentable. Tant mieux pour notre environnement. Gardons les eaux souterraines du Sahara intactes pour demain, ce sera l’enjeu des nouvelles guerres !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here