Tunisie – mouvements sociaux : 24 jeunes devant la justice

24 jeunes de Ksibet elMédiouni,  du gouvernorat de Monastir,  comparaîtront ce mercredi 24 décembre devant la justice dans le cadre de « l’affaire des jeunes de Ksibet el-Médiouni ».

Évoquant l’affaire dans un communiqué rendu public aujourd’hui, le Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES) a rappelé que cette affaire remonte au 7/2/2013. Suite à l’assassinat du martyr Chokri Belaïd, des manifestations pacifiques ont été déclenchées dans la ville avant l’intervention des forces de l’ordre qui ont tenté de disperser la foule en usant de bombes lacrymogènes.  Lors de ces manifestations, le poste de police de Ksibet el-Médiouni a été incendié.

La FTDES poursuit dans son communiqué : « Le ministère public a ouvert une enquête contre  un groupe de jeunes de la ville sur de graves accusations qui restent à prouver. Nous craignons que les dossiers aient été bouclés de manière expéditive en violation des droits juridiques des accusés », met en garde le Forum.

Par ailleurs, la FTDES appelle, dans le même communiqué, à  la mobilisation de la société civile et des forces politiques afin de soutenir la cause de ce groupe de jeunes, soulignant la nécessité d’un examen sérieux des infractions commises lors de l’enquête et de revoir les circonstances dans lesquelles le poste de police a été incendié à la lumière des doutes soulevés par les avocats.

Notons que les plaidoiries de la séance du 24/12/2014 se tiendront sous le signe «  Ensemble contre le terrorisme » et «  Non à l’implication de l’établissement sécuritaire et judiciaire dans le traitement des problèmes sociaux et la répression des mouvements de protestation des jeunes »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here