Libye : Les affrontements entre les milices islamistes et l’armée régulière font rage

En Libye, les affrontements sanglants entre forces pro-gouvernementales et milices islamistes dans les villes de Benghazi et Derna, dans l’est de la Libye se sont soldés par la mort de 16 personnes.  Selon les sources médicales, ce bilan concerne uniquement les forces armées et celles du général Haftar, les milices islamistes ne dévoilant jamais leurs pertes.

Pour rappel, les forces loyales au général à la retraite Khalifa Haftar tentent depuis plusieurs mois de reconquérir les villes échappant au contrôle de l’État, en particulier Tripoli et Benghazi, tombées cet été aux mains de milices islamistes.

Derna, place forte des islamistes radicaux de l’Est libyen, située entre Benghazi et la frontière égyptienne,  est devenue le fief des partisans du groupe extrémiste État islamique (EI). Transformée en « émirat islamique« , elle accueille régulièrement des combattants étrangers depuis 2011, notamment pour y être entraînés avant d’être envoyés en Irak ou en Syrie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here