Tunisie – H. Hammami : Le Front populaire n’a subi aucune pression

Le porte-parole officiel du Front populaire et candidat au premier tour de l’élection présidentielle, Hamma Hammami, était l’invité de la chaîne Nessma dans la soirée d’hier, jeudi 18 décembre 2014, pour parler de la position finale de son parti quant au second tour de la Présidentielle.

Hamma Hammami a expliqué que le Front, en appelant à barrer la route de Carthage devant M. Marzouki, n’a subi de pressions de la part d’ aucune partie, expliquant que cet appel est venu après le bilan des trois années passées par Marzouki à la présidence de la République. « Marzouki est un président raté et le Front Populaire n’est pas à vendre ».

Répondant au dernier communiqué du mouvement Ennahdha, qui a fortement critiqué la position du Front quant à l’alliance Nidaa Tounes / Ennahdha, le porte-parole du Front a expliqué que son parti n’appelait pas à l’éradication d’Ennahdha, mais à son exclusion du futur gouvernement.

Hamma Hammami a indiqué que personne, à part le peuple et les urnes, ne pouvait mettre en doute la place d’Ennahdha sur l’échiquier politique tunisien, mais il a rappelé que leur bilan au pouvoir a été désastreux.

En ce qui concerne le soutien du Front Populaire à la candidature de Béji Caïd Essebsi, H. Hammami a rappelé que son parti avait des doutes quant aux projets gouvernementaux du candidat du mouvement Nidaa Tounes, concernant, entre autres, l’alliance avec le mouvement Ennahdha.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here