Barack Obama : « Habana, Habana ! »

Washington et La Havane ont engagé hier, mercredi, un rapprochement spectaculaire après des décennies de tensions et de confrontations, surtout idéologiques, héritées de la Guerre froide, avec les promesses d’un rétablissement des relations diplomatiques suivies d’une plus grande coopération économique.

Lors d’une allocution jugée « historique », le président Obama a notamment déclaré : « Il y a une histoire compliquée entre les États-Unis et Cuba, mais l’heure est venue d’entamer un nouveau chapitre ».

Au même moment, le président cubain, Raul Castro, confirmait ce rapprochement inattendu, tout en rappelant que la question de l’embargo économique, imposé à Cuba par John  Kennedy en 1962, n’était pas résolue. Barack Obama a répondu qu’il va débattre avec le Congrès américain, qui lui est hostile étant dominé par les Républicains,  sur la levée de cette mesure, qui, dans les faits, est « inscrite dans la loi ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here