Tunis : le gouvernement gèle les activités de l’association d’Adel Almi

Les activités de l’Association centriste pour la sensibilisation et la réforme d’Adel Almi ont été suspendues, et ce, suite à une décision qui a été prise par la présidence du gouvernement dans la soirée d’hier, mercredi 10 décembre 2014.

Cette décision intervient à la suite des dépassements enregistrés dans les activités de ladite association qui, à part le fait qu’elle a un président qui est en même temps  un président de parti – ce qui est strictement interdit par la loi-, exerce des activités illégales.

Le gel des activités sera maintenu jusqu’à ce que les représentants de l’association soient déférés devant la justice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here